A. APRIKIAN/X. GANDON (Groupe TF1) : «La création locale est au cœur de notre projet»

51

Ara APRIKIAN et Xavier GANDON, respectivement Directeur Général Adjoint Contenus et Directeur des antennes TV & digitales du Groupe TF1

Dans le cadre d’une conférence de presse organisée hier matin, le Groupe TF1 a présenté ses nouveaux programmes pour la saison 2018-2019. Renouvellement de marques de flux, arrivée de nouveaux visages, retour d’émissions emblématiques, l’offre est ainsi renforcée pour les antennes du Groupe. Pour nous en parler en détails, média+ s’est entretenu avec Ara APRIKIAN et Xavier GANDON, respectivement Directeur Général Adjoint Contenus et Directeur des antennes TV & digitales du Groupe TF1.

MEDIA +

La saison va être marquée par un fort renouvellement des marques de flux. Quelle est votre ambition ?

ARA APRIKIAN

Le Groupe TF1 détient les plus grandes franchises de flux de la télévision et 44 des 50 meilleures audiences des programmes de flux, toutes chaînes confondues. On va donc continuer à les proposer tout en les renouvelant. En parallèle, nous lançons beaucoup de nouveautés. Prochainement sur TF1, «Big Bounce Battle», une compétition de trampoline animée par le tandem Christophe Beaugrand et Laurence Boccolini. Nous relançons aussi le jeu d’aventure familial «Je suis une célébrité, sortez-moi de là !». A cela s’ajoutent des soirées événements comme celle de Jeff Panacloc pour un show de Noël familial, ou celle du Palmashow. Quant à «Koh Lanta», le jeu repart en tournage pour une 19ème édition. Alessandra Sublet prend la présentation de «C Canteloup». Nous avons aussi signé le prochain spectacle de Malik Bentalha qui sera diffusé en Prime Time et en direct sur TF1.

MEDIA +

Sur les marques historiques comme «The Voice» ou «Danse avec les stars», les changements sont assez radicaux. Était-ce une nécessité ?

ARA APRIKIAN

Chaque année, nous travaillons à améliorer la proposition éditoriale de chacune des émissions en surprenant le téléspectateur. Notre travail ne se limite pas à alimenter les antennes mais consiste avant tout à proposer des expériences et des émotions nouvelles. Pour cela, des nouveautés sont nécessaires pour faire vibrer le public. Concernant la 8ème saison de «The Voice», nous avons renouvelé les coachs : Jenifer, Soprano, Mika et Julien Clerc. Quant à «Danse avec les stars» saison 9, l’émission se réinvente avec l’arrivée de Camille Combal à l’animation. Aux côtés de Chris Marques et Jean-Marc Généreux, le jury est complété par Patrick Dupont et Shy’m.

MEDIA +

Misez-vous de plus en plus sur les créations françaises, y compris en divertissement ?

ARA APRIKIAN

Nous avons développé cette politique de création originale pour proposer des formats français adaptés à nos cases de programmation. Grâce à leur succès sur nos antennes, ils commencent à s’exporter. C’est encore embryonnaire mais c’est le chemin à suivre. La création locale est au cœur de notre projet. Nous l’avons fait sur la fiction à travers un feuilleton quotidien et nous allons l’appliquer sur l’Entertainment. La saison passée en pré-Access, 4 créations françaises ont été lancées. Elles reviennent d’ailleurs pour une 2ème saison : «Mes Plus Belles Vacances», «Mon Plus Beau Noël», «Les Plus Belles Mariées» et «Les As de la Déco». «L’Aventure Robinson» repart prochainement en tournage et Arthur reviendra avec «Les Touristes», «Diversion», «La Dream Company» et «Pas de ça entre nous».

MEDIA +

Quid de TMC ?

XAVIER GANDON

En 2 ans, TMC s’est imposée comme la chaîne Premium de la TNT. Notre ambition est de proposer une chaîne différente qui s’adresse à notre cœur de cible, les 25-49 ans et les CSP+, avec des programmes différents et exclusifs. Nous misons ainsi sur les événements sportifs – la Coupe du Monde de Handball Féminine ou les FIFA Awards –  et des événements musicaux tels que les diffusions en direct de concerts d’Indochine, de Justice et de Christine and the Queens. Tout cela, en plus de nos 2 pépites que sont «Quotidien» et «Burger Quiz».

MEDIA +

Quelle politique de programmes originaux avez-vous sur TMC ?

XAVIER GANDON

Nous allons proposer «Cuisine Impossible», un format repéré en Allemagne. Il s’agit d’un jeu d’humeur, de découverte et d’aventures avec 2 cuisiniers (Juan Arbelaez et Julien Duboué) qui partent à l’autre bout du monde découvrir une recette et la reproduire à l’identique. Le journaliste Martin Weill aura son propre magazine de reportages, tout en images. Nous maintenons le magazine «90’ Enquête» qui reste leader sur la TNT. L’idée est aussi de créer des documentaires un peu différents autour de thématiques singulières en collaboration avec Bangumi. Le 1er doc de cette collection portera sur «Le Braquage de Kim Kardashian». Nous ne prévoyons pas de déclinaisons de «Quotidien» en Prime pour le moment, à part les «Q d’or 2018». Mais nous travaillons sur d’autres projets avec Yann Barthès.

MEDIA +

TFX s’impose comme la chaîne des Millennials avec plus de Factual et de téléréalité …

XAVIER GANDON

Oui, nous cherchons des programmes qui visent à différencier la chaîne et à marquer son identité. C’est vrai sur les Factual («Beauty Match», «Tatoo Cover», «Chéri, épouse-moi maintenant !»), la téléréalité («10 couples parfaits», «La Bataille des couples», «La villa des cœurs brisés»), mais aussi les magazines et les séries. Nous sommes par exemple très contents de redonner une place au meilleur de l’animation japonaise avec le reboot d’«Olive et Tom» qui séduira les plus jeunes mais aussi les nostalgiques.

MEDIA +

Comment faites-vous évoluer TF1 Séries-Films ? 

XAVIER GANDON

Nous travaillons sur un mix de séries. Il y a à la fois la rediffusion de franchises qui ont marqué les années 90 et 2000 avec «Grey’s Anatomy», «Urgences», «New York Section Criminelle», mais aussi des séries qui font l’actualité comme «The Handmaid’s Tale : la servante écarlate» récompensée aux Emmy Awards ; «22.11.63» adaptée d’un roman de Stephen King ou la série française d’OCS «Missions». Nous poursuivons les cycles cinéma en fonction de l’actualité, des talents ou de la saisonnalité. Cette année, au moment des vacances de la Toussaint et de Noël, nous proposerons respectivement un cycle Halloween et un mois spécial Noël.