A. LIPIANSKY (TOOCO) : «Genre le plus difficile à vendre en TV, le jeu est pourtant le plus facilement adaptable à l’étranger»

60

Aurélien LIPIANSKY, Fondateur et Directeur général de TOOCO

MEDIA +

Dès le 3 décembre à 18h15, TF1 lance «C’est déjà Noël !», une création originale animée par Jean-Luc Reichmann et produite par TOOCO. Quelle est l’origine du format ? 

Aurélien LIPIANSKY

Courant juillet, nous avons rencontré les dirigeants de TF1 pour leur proposer un jeu de Noël ultra familial. A la suite de notre échange, nous avons travaillé avec les équipes du développement de la Une, Julien Degroote et Thomas Dubois, pour co-développer le format. Aujourd’hui, nous sommes très contents que cela aboutisse. C’est quand même rare d’aller au bout d’une création télévisuelle en France, surtout sur une case d’Access où dans l’histoire de TF1 il n’y a jamais eu de jeu 100% français. C’est une grande première !

MEDIA +

Le format «C’est déjà Noël !» est-il déclinable sur d’autres saisonnalités ?

Aurélien LIPIANSKY

Bien évidemment, la mécanique de jeu pourrait fonctionner sur d’autres périodes de l’année. Il suffirait pour cela de changer les traineaux et le sapin de Noël par d’autres éléments. Depuis trois ans, la saisonnalité a toute sa place dans la programmation de TF1 avec le lancement de créations françaises comme «Mon plus beau Noël», «Mes plus belles vacances», etc. L’événementialisation de la grille est une opportunité pour les producteurs français.

MEDIA +

La pure création de formats, est-ce toujours dans l’ADN de TOOCO ?

Aurélien LIPIANSKY

C’est notre cœur de métier en effet, avec mon collaborateur Michaël Moreau. Après, le jeu TV est un genre très particulier, le plus difficile à vendre puisque les cases sont peu nombreuses. Pourtant, c’est le genre le plus facilement adaptable à l’étranger. Nous avons eu une chance fabuleuse de lancer «Guess My Age» sur C8 en 2016. Le jeu a voyagé depuis dans 13 territoires. Il est actuellement en quotidienne en Italie depuis 1 an et en Espagne depuis septembre. C’est une satisfaction, la création française rayonne à l’étranger.

MEDIA +

Concernant «Guess My Age», le format va-t-il revenir sur C8 ?

Aurélien LIPIANSKY

J’imagine que la chaîne y réfléchit. Cela me semblerait naturel que le jeu revienne en France dans la mesure où il cartonne à l’étranger.

MEDIA +

TOOCO avait vendu aux Etats-Unis, «Family Game». Où en êtes-vous ?

Aurélien LIPIANSKY

La mécanique de «Family Game» a été retravaillée avec les Américains. Il est en cours de commercialisation depuis le dernier MIPCOM. De nombreux pays sont interessés et nous attendons de voir où cela nous mène. Nous avons aussi signé récemment un accord international avec MGM Television pour «The Big Draw», un jeu de Prime qui mixe culture générale et loterie. Le studio retravaille le format et s’apprête à tourner le pilote.

MEDIA +

Les créations françaises ont-elles toujours plus de perspectives à l’international ?

Aurélien LIPIANSKY

Disons que les producteurs étrangers s’intéressent aujourd’hui beaucoup plus au marché français. Force est de constater que depuis quelques années, les gros formats n’émergent plus. Les vieilles marques continuent à cartonner : «Survivor», «Got Talent», «The Voice». Pourtant, les plateformes de contenus sont de plus en plus nombreuses. Netflix et Amazon grignotent des parts de marché à la fois sur la fiction mais aussi le flux. Cela permet à certaines sociétés plus petites comme les nôtres de pouvoir accéder à de grosses sociétés étrangères.

MEDIA +

Des projets en cours ?

Aurélien LIPIANSKY

Toute l’année, nous créons de nouveaux programmes. Le dernier en date, «Dix Stars» est un jeu reposant sur nos connaissances des people. Il y a aussi «Find & Sing», un jeu musical où des candidats doivent retrouver une chanson à partir d’un mot. Toujours en catalogue, «On Fire», «5 sur 5» et bien d’autres. La mise en place d’un programme repose souvent sur le bon timing et la bonne opportunité.