F. LIENART (MyMedia) : « 35% des Français jugent que les enceintes connectées sont utiles»

135

François LIENART, Directeur des Études de My Media

My Media publie le 1er baromètre sur l’usage des assistants vocaux connectés en France. Apple a lancé le mouvement en proposant SIRI sur les iPhones en 2011. Depuis les choses ont beaucoup évolué. Entretien avec François LIENART, Directeur des Études de My Media.

media+

Assistons-nous à une démocratisation des outils de recherche vocaux en France ?

François LIENART

On ne peut pas parler de démocratisation. Si 81% des Français connaissent au moins un assistant vocal, seulement 61% l’utilisent plus ou moins occasionnellement et on ne compte pour l’instant que 19% d’utilisateurs réguliers. Nous sommes donc dans une initialisation et une découverte de l’outil.

media+

Apple a lancé le mouvement en proposant SIRI sur les iPhones en 2011. Et aujourd’hui ?

François LIENART

Il y a une grande confusion dans l’esprit des gens. Avec l’évolution des outils, on distingue aujourd’hui deux types d’assistants vocaux : d’une part les assistants embarqués dans les smartphones (IOS et Android), d’autre part les enceintes ou systèmes autonomes connectés (Google Home, HomePod, Echo…). On aurait pu s’attendre à ce que le leader historique, Apple avec SIRI soit toujours au-devant la scène. De fait, il l’est en notoriété spontanée auprès des jeunes avec la communauté iPhone. Paradoxalement, il semblerait que l’intelligence artificielle d’Apple ne soit pas au niveau. A priori, l’intelligence artificielle serait plus sophistiquée chez ALEXA (Amazon). Lancé aux États-Unis il y a plus d’1 an, cet assistant vocal a été un formidable succès avec un peu plus de 25 millions d’unités vendues aux États-Unis.

media+

Le succès des assistants vocaux est-il le même en Europe ?

François LIENART

C’est plus timide ! Il y a un circuit de distribution qui commence à se généraliser. Les États-Unis et l’Asie sont les plus récpetifs. Suivent l’Allemagne et l’Angleterre. Enfin, la France arrive en 4ème position.

media+

Quels sont les usages les plus fréquents ?

François LIENART

Les assistants vocaux servent essentiellement à effectuer des requêtes simples sur Internet (86%), faire des demandes d’infos météo (69%), gérer le pilotage de la musique (58%) et rédiger un message (58%). En revanche, le point central autour duquel les constructeurs attendent une forte effervescence en ces fêtes de fin d’année, ce sont les enceintes connectées au sein du foyer qui commandent les lampes et les volets par exemple. A terme, c’est la possibilité de commander des produits directement avec cet outil. Il y a déjà un partenariat existant entre Amazon et Monoprix.