France: la progression du marché de la publicité numérique s’accélère en 2015

12

Avec une croissance accélérée à 6% en 2015, les dépenses de publicité en ligne ont presque rattrapé la publicité à la télévision en France, selon une étude du Syndicat des régies internet (SRI), de l’Union des entreprises de conseil et d’achat médias (Udecam) et de PwC, publiée jeudi. Le marché de la publicité numérique en France a atteint 3,216 milliards d’euros en 2016, soit 27,7% des dépenses publicitaires (+1,6 point en un an), d’après cette nouvelle mouture de l’«Observatoire de l’e-pub». A ce niveau, la publicité en ligne distance la presse traditionnelle (21,2%), dépassée en 2014, et talonne la télévision (28,3%), qui continue à gagner des parts de marché. «2016 devrait être l’année où le digital dépassera la télé en termes d’investissements», a estimé Mathieu Aubusson, associé chez PwC et co-auteur de l’étude, lors d’une présentation à Paris. La pub sur mobile est en plein boom, avec 26% des investissements (733 millions d’euros l’an dernier), contre 74% pour les annonces sur ordinateurs, une tendance qui devrait se poursuivre puisque la moitié des connexions (52%) se font désormais sur mobile.Les revenus publicitaires générés par les réseaux sociaux sont en progression de 31%, à 279 millions d’euros, soit 9% des investissements pub en ligne, relève aussi l’étude. Quant aux dépenses consacrées à la vidéo, côté format, elles progressent de 35% à 309 millions. «Tous les indicateurs sont au vert et témoignent de la très grande vitalité de ce marché, portée notamment par l’effervescence technologique et l’innovation. Il entre dans une phase de maturité et se structure désormais autour de critères qualitatifs qui accélèrent le passage d’une logique de volume à une logique de valeur», a commenté Sophie Poncin, directrice d’Orange Advertising et présidente du SRI.