L’AFP étend son opération mondiale de fact-checking à l’Espagne et à l’Argentine

13
L’Agence France-Presse a annoncé mardi l’extension à l’Espagne et à l’Argentine de son réseau de journalistes dédiés au «fact-checking» (vérifications d’informations douteuses), déjà présent dans 17 pays, via un nouveau contrat avec Facebook. Ces deux nouveaux pays s’ajoutent au Liban, où l’AFP a annoncé en début d’année l’implantation d’une équipe de fact-checking, chargée de couvrir…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier