L’AFP étend son réseau de «fact-checking» au Moyen-Orient et à l’Afrique du nord via un nouveau contrat avec Facebook

21
L’Agence France-Presse a annoncé mercredi l’extension de son réseau de «fact-checking» (vérification d’informations douteuses) au Moyen-Orient et à l’Afrique du nord, avec l’implantation à Beyrouth d’une équipe qui produira des articles en arabe, via la signature d’un nouveau contrat avec Facebook. Comme les autres journalistes de l’AFP spécialisés dans la lutte contre les infox ou…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier