Les jeux vidéos appelés à devenir un divertissement grand public

18

Adeptes des jeux vidéo en ligne, ils y ont consacré plus de 8 heures par mois fin 2014, contre 3 heures 28’ fin 2013: ces internautes dépassent désormais, en temps d’utilisation, les fans de réseaux sociaux ou la durée consacrée aux emails. Selon les spécialistes, les jeux vidéos sont appelés à devenir un divertissement grand public au même titre que le cinéma ou le sport. Signe de cet emballement, le temps passé sur les sites de jeux en ligne explose. Depuis août 2014, cette catégorie a dépassé les sites communautaires et les blogs ainsi que celle des emails, selon Médiamétrie qui a présenté jeudi son bilan de l’année internet 2014. En décembre 2014, les internautes ont consacré en moyenne par personne 8 heures et 5’ aux sites de jeux en ligne, contre 3 heures 28 un an plus tôt. Également en progression mais loin derrière, les sites communautaires et blogs ne recueillent que 5 heures 24 d’attention (contre 4 heures 38 en décembre 2013) tandis que les internautes ont dédié 3 heures et 5’ aux emails (contre 2 heures 22 en décembre 2013). Autre tendance de fond du web, la hausse de la fréquentation des sites internet qui diffusent des vidéos où l’on voit d’autres personnes jouer aux jeux vidéos. En octobre 2014, 3,2 millions d’internautes ont regardé au moins une vidéo sur un de ces sites qui attirent les convoitises: parmi les plus fréquentés par les internautes français, 2 ont été rachetés au cours de l’année 2014.  Ainsi, le groupe de médias en ligne Webedia, qui multiplie les acquisitions depuis 2 ans, a acquis en juin pour 90 millions d’euros Jeuxvideo.com, principal site tricolore dédié à ce secteur.