L’Etat investit dans l’intelligence artificielle chez Pôle Emploi

Le gouvernement a annoncé mercredi l’octroi d’une enveloppe de 20 millions d’euros pour développer l’intelligence artificielle chez Pôle emploi, dans le cadre d’une enveloppe totale de 126 millions d’euros pour la transformation numérique de l’Etat. «Le fait d’automatiser des tâches simples» chez Pôle emploi avec de l’intelligence artificielle «permettra aux conseillers de consacrer plus de temps à l’accompagnement», a indiqué Bercy dans un communiqué. «Une meilleure exploitation des données permettra de renforcer le diagnostic de la situation du demandeur d’emploi comme des besoins de recrutement de l’entreprise», a-t-on précisé de même source. L’enveloppe est débloquée dans le cadre du Fonds pour la transformation de l’action publique, mis en place par le gouvernement pour accélérer la transformation numérique de l’administration française. Parmi les autres projets retenus par le Fonds, l’octroi de 24,3 millions d’euros pour la mise en place d’une «offre de cloud d’Etat» au bénéfice des administrations publiques. Le cloud ou informatique dématérialisée permet à des institutions de se passer partiellement ou complètement d’infrastructures informatiques en propre, en ayant recours à des serveurs mutualisés. Selon une source proche du secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi, il s’agira de définir une stratégie «hybride», faisant à la fois appel aux services internes de l’Etat et à des prestataires extérieurs pour quelques fonctions «où les coûts de développement internes seraient trop élevés». Le gouvernement a également octroyé 19,3 millions d’euros au projet d’identité numérique France Connect. France Connect doit permettre à chaque citoyen de s’identifier de manière sûre lorsqu’il se connecte en ligne à un service de l’Etat, lui évitant au passage de ressaisir à chaque nouvelle démarche administrative toutes les informations ou justificatifs déjà donnés à une autre administration. Au total, les projets annoncés mercredi représentent 126 millions d’euros. Un nouvel appel à projets est lancé pour octroyer à nouveau 74 millions d’euros à des projets innovants des différentes administrations de l’Etat.