Le mobile domine de plus en plus le marché de la publicité numérique

51

Les supports mobiles (téléphones et tablettes) ont capté la moitié des investissements en publicité numérique
au 1S 2018 en France, marché dominé largement par les géants Google et Facebook, selon l’Observatoire de
l’e-pub publié jeudi. Le marché de la publicité numérique a affiché une croissance solide de 15,5% à 2,264
milliards d’euros par rapport au 1S 2017, selon cette étude de référence effectuée par le cabinet PwC pour le
Syndicat des régies internet (SRI) et l’Udecam, qui représente les agences médias. Les visites de sites ont
désormais lieu à 76% sur mobile, d’après Médiamétrie, et pour la première fois, le mobile attire la majorité

(51%) des investissements dans les deux principaux leviers de croissance de la publicité numérique, le
«search» (recherches sur internet) et le «display» (bannières, vidéos, contenus pour les marques). «Il y a
toujours ce décalage entre usage et investissements, mais la croissance des investissements suit la croissance
des usages», a commenté Sébastien Leroyer, directeur du «Experience Center» de PwC. Rien que dans les
investissements «display», la publicité sur supports mobiles progresse de 60% en un an, à 444 millions d’euros.
L’étude confirme donc la tendance actuelle: la publicité numérique conforte sa place de premier média
publicitaire (39,2% du marché publicitaire global au premier semestre 2018), en grignotant des parts à la
télévision (27,4% du marché global), à la presse (16,2%), à l’affichage, à la radio et aux annuaires. La presse,
notamment, a perdu 2,2% de parts de marché en un an. Grands gagnants de ces évolutions, les plates-formes
Google et Facebook accaparent l’essentiel des investissements «search» et «display».