P. CHAPOT (Salon de la Radio) : «7.000 visiteurs professionnels sont attendus dont 25% d’internationaux»

67

Philippe CHAPOT, Fondateur et Directeur du «Salon de la Radio & Audio Digital»

Hier matin, se tenait la conférence de presse de l’édition 2019 du «Salon de la Radio & Audio Digital». Le rendez-vous a décidé de s’adapter aux nouveaux enjeux du média et s’ouvre à de nouveaux univers. Rencontre avec Philippe CHAPOT, Fondateur et Directeur du «Salon de la Radio & Audio Digital».

media+

Du 24 au 26 janvier 2019 à la Grande Halle de la Villette à Paris, le «Salon de la Radio et de l’Audio Digital» engage un tournant stratégique. En quoi consiste-t-il ? 

Philippe CHAPOT

Le marché évolue. Et nous avons décidé de nous ouvrir à deux nouveaux secteurs: la musique et la publicité. L’objet du salon est de réunir à la fois les annonceurs, les acheteurs, les régies et les acteurs de la radio pour leur expliquer ce qu’il est possible de faire autour de l’audio digital, du podcast et de l’hertzien. Il ne faut pas oublier que le modèle économique de la radio et de la télévision repose encore sur la diffusion hertzienne. De plus, les retours d’expériences que nous avons sur les territoires ayant lancé le DAB+ (Digital Audio Broadcasting, successeur numérique de la FM, ndlr), montrent que la consommation digitale baisse tandis que la consommation hertzienne numérique terrestre augmente. C’est le cas en Australie, en Angleterre et en Allemagne. Les grands groupes se positionnent sur le DAB+, et d’ailleurs NRJ s’y est lancée.

media+

Le DAB+ est-il le futur de la radio ?

Philippe CHAPOT

Non, c’est la colonne vertébrale. L’hertzien permet à la radio d’être autonome en termes de diffusion, et de pouvoir acheminer de manière illimitée un signal. De plus, le podcast et les assistants vocaux sont des valeurs ajoutées pour la radio car ils remettent ainsi l’audio au cœur du foyer.

media+

Le marché du podcast et des contenus audio est en pleine expansion. Comment répondez-vous à la demande ?

Philippe CHAPOT

En créant un nouvel espace «Podcast & Co» qui réunit tous les produits et services proposés aux podcasteurs. Cela peut être du matériel d’enregistrement mais aussi des services pour diffuser les podcasts sur l’ensemble des plateformes.

media+

Lancement en 2019 de «Muzicenter Discovery» aux côtés de Yacast et Société Ricard Live Musique. De quoi en retourne-t-il ? 

Philippe CHAPOT

De nouveaux artistes indépendants veulent aujourd’hui diffuser leur musique en radio. Pour cela, «Muzicenter Discovery» est un outil qui permet d’écouter des stations. Dans le cadre du Salon, nous créons un espace dédié avec un plateau de 250 m² où les nouveaux artistes viennent jouer 3 titres face à des programmateurs et directeurs d’antenne spécialement invités pour chaque performance. C’est un moyen de faire se rencontrer artistes, labels, tourneurs et acteurs de la radio.

media+

Quelle fréquentation prévoyez-vous ? 

Philippe CHAPOT

7.000 visiteurs professionnels sont attendus (dont 25% d’internationaux) et 130 exposants. Nous ne sommes pas à la recherche de quantité mais de la qualité. Le Salon s’est ouvert à l’Europe avec nos conférences traduites simultanément. Avec les univers de la musique et de la publicité, nous attirerons encore plus de visiteurs qualifiés.