T. SAUZEDDE (RetailMeNot) : «Les foyers français vont dépenser en moyenne 578€ pour fêter Noël»

45

Thomas SAUZEDDE, DG France de RetailMeNot

Les Français vont dépenser 69,297 milliards €  pour célébrer Noël, soit une hausse de +1,7% par rapport à 2017, selon une étude exclusive RetailMeNot et CRR Research. Quels médias tirent leur épingle du jeu 6 semaines avant Noël? Entretien avec Thomas SAUZEDDE, Directeur Général France de RetailMeNot.

media+

E-commerce et m-commerce, est-ce une tendance de fond pour les cadeaux de Noël des Français ?

Thomas SAUZEDDE

On ne peut que confirmer l’installation de cette tendance portée par l’e-commerce et le m-commerce. Depuis 5 ans, nous observons le secteur et nous pensions avoir atteint un plafond sur l’achat online. En 2018, on assiste à une accélération encore plus forte qu’attendue de la croissance du e-commerce. Les achats en ligne affichent une croissance record de 12,5% par rapport à 2017, soit 13,859 milliards d’euros dépensés en ligne. La croissance est particulièrement accentuée avec un double effet : Black Friday et Noël. Cette année, les Français vont dépenser 55.438 milliards d’euros dans les magasins. Ce budget est en baisse de 0,7% par rapport à 2017, mais représente 80% des achats de Noël.

media+

Le mobile booste-t-il l’e-commerce ?

Thomas SAUZEDDE

Bien entendu ! Même si l’achat sur mobile ne touche pas la totalité de la population française, les habitudes s’ancrent de plus en plus sur smartphone. C’est un des enjeux clés de la plupart de nos partenaires e-commerçants. Cela fait 10 ans que l’on en parle, maintenant c’est une vraie réalité sur toutes les catégories de produits. Cela dépendra toujours des achats spontanés vs les achats engageants. Le shopping en ligne se divise entre les usages mobiles avec 6.860 milliards d’euros dépensés pour le Noël 2018 des Français, smartphones et tablettes confondues. Alors que les achats sur PC représentent 7 milliards d’euros cette année. La balance est donc presque à l’équilibre entre les deux modes d’achat.

media+

Comment la France est-elle positionnée par rapport à ses voisins européens ?

Thomas SAUZEDDE

La France rattrape son retard de manière significative. Nous ne sommes pas très loin de l’Allemagne. On assiste à un mouvement de fond global sur tous les pays européens. On a coutume de dire que l’Europe reproduit par mimétisme les tendances 2 à 3 ans après les États-Unis. Mais force est de constater que l’e-commerce a quasiment doublé sa part dans les dépenses de Noël en 5 ans. Il ne représentait que 7 milliards d’euros en 2013, contre 13.859 milliards cette année, soit 96,3% d’augmentation. Et nous ne sommes pas le pays qui affiche la plus forte hausse, la France se situe loin derrière ses voisins européens comme l’Italie (+272%), l’Espagne (+380%) les Pays-Bas (+108%), l’Allemagne (+103%), et la Belgique (114%). Mais nous sommes devant nos voisins Britanniques qui ont connu une croissance de l’e-commerce de 68% en 5 ans pour Noël, mais avec le plus fort budget (28 milliards d’euros dépensés en 2018).

media+

Les foyers français vont dépenser en moyenne 578€ pour fêter Noël. Quelle évolution constatez-vous à travers les années ?

Thomas SAUZEDDE

C’est un chiffre relativement stable sur 1 an (+10€). Il y a une vraie générosité des Français, le budget famille est préservé. En revanche, les achats sont fractionnés sur davantage de transactions avec des paniers moyens moins importants. De ce fait, le nombre d’occasions est multiplié grâce au e-commerce, promotions et mobiles, entre début novembre et fin décembre. Seulement 13% des Français sont les plus prévoyants et commencent leurs achats dès le mois de novembre, alors que 80% s’y prennent au mois de décembre. Par le passé, les achats étaient plus regroupés.