Twitter confirme le piratage de nombreux comptes privés via une «application tierce»

Le réseau social Twitter a confirmé mercredi un piratage de nombreux comptes privés, institutionnels et de médias en Europe, qui ont affiché des messages en turc, et précisé que le problème venait d’une «application tierce». Des comptes comme ceux d’Amnesty International, du ministère français de l’Economie ou de la BBC Amérique du Nord, ont affiché…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 € Ajouter au panier