Une commission parlementaire britannique accuse Facebook de divulguer des données personnelles d’utilisateurs

10
Une commission parlementaire britannique a accusé mercredi Facebook de divulguer des données personnelles d’utilisateurs à certaines entreprises, plus de 200 pages d’emails internes au géant américain à l’appui. Facebook s’est défendu de toute irrégularité. «La publication de ces documents est dans l’intérêt du public», a tweeté Damian Collins, le président de la Commission sur le…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier