WEINSTEIN/ USA: un syndicat d’acteurs exige la fin des auditions dans les chambres d’hôtel

45

Dans la foulée du scandale Weinstein et des mouvements #MeToo et Time’s Up, le plus grand syndicat d’acteurs à Hollywood a exigé jeudi dernier la fin des auditions dans des chambres d’hôtel. Le Screen Actors Guild (SAG-AFTRA) «s’oppose aux auditions, interviews et autres rencontres professionnelles dans des chambres d’hôtel et des résidences privées. Nous enjoignons aux producteurs et autres décideurs d’ARRETER de donner des rendez-vous professionnels dans ces lieux très risqués et de trouver d’autres sites plus appropriés», a dit le syndicat. Ces recommandations viennent s’ajouter au code de conduite adopté par l’organisation en février. «Nous nous engageons à combattre le scénario qui a permis aux prédateurs (sexuels) d’exploiter les acteurs en privé sous prétexte de rendez-vous professionnels», a déclaré Gabrielle Carteris, présidente du syndicat qui compte 160.000 membres. Le syndicat ajoute que les agents d’acteurs doivent aussi refuser que leurs clients se rendent à des auditions ou rencontres dans des chambres individuelles.