2006, l’An I de la révolution des blogs

    188

    En 2006, la blogosphère française est définitivement sortie de son cercle d’initiés pour imposer le blog comme un outil grand public d’expression citoyenne ou personnelle, que s’approprient médias, politiques et publicitaires. 2006 est aussi l’année où le «blog» est entré dans le dictionnaire : «carnet de bord sur Internet, animé par un individu ou une communauté», selon le Petit Robert. Rien de plus facile aujourd’hui que de créer un blog, disent hébergeurs et blogueurs. Les plateformes offrant des espaces de «blogging» gratuits, avec publicité, ou payants par abonnements mensuels de 3 à 15 euros, expliquent aux néophytes le mode d’emploi. Il tient en trois clics : «Créez un compte», «Nommez votre blog» et «choisissez un modèle». Cette simplification technique et la multiplication des offres d’hébergement sur des plateformes ad hoc, ou sur les sites de médias ont bel et bien sorti le blog de sa bulle.