«9/3 Mémoire d’un territoire» ou la chronique d’un ghetto annoncé (diffusion le 29 septembre à 20h50 sur Canal+)

    221

    Chacun a en mémoire les images des émeutes d’octobre 2005 en Seine-Saint-Denis. Mais pour comprendre comment ce département a concentré toutes les tensions sociales du pays, il faut connaître son histoire: un documentaire émouvant de Yamina Benguigui la raconte. Dix ans après avoir réalisé pour Canal+ «Mémoires d’immigrés» sur l’histoire de l’immigration maghrébine en France, la cinéaste a tourné pour la chaîne cryptée «9/3 Mémoire d’un territoire», où elle s’est attaquée, confie-t-elle, «à un territoire en souffrance». Trouver un financement pour le projet n’a pas été chose aisée: ni les chaînes publiques contactées ni le conseil régional d’Ile-de-France ne se sont portés candidats. C’est Canal+ qui s’est lancé dans l’aventure avec la société de production Elemiah créée par Yamina Benguigui et le financier et mécène Marc Ladreit de Lacharrière pour «donner la parole à tous ceux issus de l’immigration et faire émerger une nouvelle génération».