A. MÉNAGER (IAS) : « Netflix domine le secteur des plateformes de SVOD, avec près de 2/3 des internautes abonnés (67%) »

268

À travers une nouvelle enquête consommateurs menée en ligne en mars 2020, auprès de 502 internautes en France, IAS (Integral Ad Science) décrypte les tendances de consommation des contenus vidéo à la demande, via abonnement ou en télévision de rattrapage des Français. Analyse avec Adélie MÉNAGER, responsable marketing chez IAS.

media+

Comment se porte la SVOD en France ?

Adélie MÉNAGER

Le visionnage de contenus vidéo à la demande, via abonnement ou en télévision de rattrapage, a connu une croissance exponentielle ces dernières années. L’abonnement à une plateforme de streaming vidéo est très répandu en France. Près de 8 internautes interrogés sur 10 ont au moins un service de contenus vidéo. Netflix domine le secteur des plateformes de SVOD, avec près de 2/3 des internautes abonnés (67%). Et si les internautes devaient ne garder qu’une plateforme ce serait également Netflix pour 64% d’entre eux. 2ème et 3ème plateformes citées : Amazon Prime et MyCanal avec respectivement 28% et 18% d’abonnés. A noter que l’étude a été réalisée en mars 2020, soit avant le lancement de Disney+. Enfin, la tendance touche à 90% les 18-29 ans et à 84% les 30-44 ans.

media+

Face à cette fragmentation de l’offre, comment évolue le nombre moyen d’abonnements ?

Adélie MÉNAGER

Malgré l’adoption généralisée des services payants de vidéo à la demande, le nombre moyen d’abonnements reste inférieur à 2 plateformes : les internautes français sont abonnés à 1,6 plateforme vidéo en moyenne. Pour autant, 40% des personnes interrogées prévoient de souscrire à de nouveaux abonnements de VOD dans les 12 prochains mois et la période de confinement a peut-être accéléré cette croissance.

media+

Qu’en est-il du streaming gratuit ?

Adélie MÉNAGER

La souscription à plusieurs services payants de vidéo à la demande peut s’avérer onéreuse pour les consommateurs français. Et le streaming gratuit leur offre également de nombreuses autres possibilités. Les contenus gratuits ont ainsi leur audience avec près d’un internaute français sur 2 (48%) visionnant des contenus vidéo gratuits (dont la télévision de rattrapage). Et cette proportion a une forte marge de progression puisque 70% des internautes prévoient d’utiliser des services de streaming vidéo gratuits dans les 12 prochains mois. De plus, la publicité est largement acceptée en échange de contenus gratuits : 71% des internautes en France sont prêts à voir des publicités pour avoir accès à des contenus vidéo gratuits. Cependant, ces publicités doivent être de qualité pour une majorité de Français : 41% jugent importante ou très importante la qualité des créations publicitaires affichées au sein du contenu vidéo et seuls 22% n’y accordent pas d’importance.

media+

Sur quels supports les Français consomment-ils de la SVOD ?

Adélie MÉNAGER

Lorsqu’ils regardent des contenus vidéo en streaming, près des 2/3 des Français interrogés (64%) le font sur TV connectée, suivie à égalité du mobile et de l’ordinateur (47%) puis de la tablette (26%).

media+

Quelle est la tendance à l’internationale ?

Adélie MÉNAGER

Aux États-Unis, nous avons mené une étude en mars 2020 et nous constatons que la tendance est assez similaire. Netflix domine le marché, suivi par Amazon Prime Vidéo puis Disney+.  Cependant, le nombre moyen d’abonnements est supérieur à 2 plateformes : les internautes américains sont abonnés à 2,7 plateformes vidéo en moyenne.