Accords LCI/FAI : TF1 entame 2012 sur une base «saine»

110

Les accords signé entre LCI et les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) Bouygues, Orange et SFR lui permettront d’aborder 2012 dans une situation économique «saine», a estimé jeudi Nonce Paolini, patron du groupe TF1, propriétaire de la chaîne payante d’information en continu. Avec les accords signés, «la somme des parties est supérieure» aux 15 millions déboursés par Canal+, a déclaré M. Paolini, refusant de donner plus de détails. Jusqu’à présent, LCI était exclusivement disponible sur le bouquet de CanalSat. Canal+ payait 15 millions d’euros par an pour cette exclusivité, mais en automne, le groupe est revenu sur cet accord, décidant de ne débourser que cinq millions d’euros, en mode non exclusif. Pour compenser le manque à gagner, TF1 a confirmé jeudi avoir signé des accords avec les trois FAI, ainsi que TV numérique (distributeur de la TNT payante).
Des négociations sont en cours avec Free. «On n’a pas de soucis et je pense que sur le plan économique, LCI va se retrouver dans une situation saine», a ajouté M. Paolini. Les recettes publicitaires pourraient «augmenter de l’ordre de 3-4 millions d’euros» par an, alors qu’elles tournent autour de 7 à 8 millions actuellement a encore dit M. Paolini. Pour autant, les pertes devraient rester stables. «Jusqu’à maintenant, le déficit de LCI, selon les exercices, pouvait tourner autour de 3 à 5 millions d’euros. Je peux vous dire qu’il sera tenu dans ces eaux là», a dit M. Paolini. Les nouveaux accords permettent à la doyenne des chaînes d’information en continu d’être diffusée dans 10 millions de foyers abonnés, contre cinq à six millions auparavant.