Antilles, Guyane, La Réunion : les usages TV et radio du smartphone s’imposent

26

Comme ailleurs si ce n’est encore plus, le smartphone a pris une place très importante en Outremer, selon le dernier communiqué de Médiamétrie. Les Antillais, Guyanais et Réunionnais l’utilisent notamment pour regarder la télévision ou écouter la radio, en direct ou en différé. Des pratiques déjà prises en compte par Médiamétrie et qu’elle étudie désormais plus précisément dans ces territoires via l’Observatoire des Usages Digitaux et les modules Global TV et Global Radio. Aux Antilles, en Guyane et à La Réunion, 96% de la population est équipée d’un téléphone mobile. Et plus de 3 foyers sur 4 possèdent un ordinateur. Toutefois, sur l’ensemble de ces territoires, les internautes privilégient les connexions via leur smartphone: ils sont deux fois plus nombreux à s’y connecter plusieurs fois par jour que sur leur ordinateur. Selon Guy Détrousselle, Directeur du Pôle Local de Médiamétrie, «le mobile – avant même le smartphone – a toujours été privilégié en Outremer où la vie est très tournée vers l’extérieur et la mobilité ; que ce soit pour des raisons culturelles et sans doute liées à la structure socio-démographique des populations, l’engouement pour le smartphone se confirme ; l’amélioration continue de la qualité de réseau et des conditions d’accès est également un facteur explicatif». Au total, chaque jour, environ 70% des Antillo-Guyanais se connectent à internet, quel que soit le support. A La Réunion, ils sont encore plus nombreux à se connecter quotidiennement : plus de 3 personnes sur 4. Ces pratiques sont en progression rapide au cours des dernières années : ils n’étaient que 1 sur 2 à se connecter tous les jours dans ces territoires en 2014. Férus de smartphone, les Ultramarins l’utilisent en premier lieu quand ils regardent la télévision sur un autre écran que le téléviseur. Les Guyanais en sont les plus adeptes puisque 8 sur 10 l’ont déjà fait (56,3% sur ordinateur). Suivis des Guadeloupéens qui sont 3 sur 4 (68,6% sur ordinateur), et des Martiniquais, près de 3 sur 4 aussi (70% sur ordinateur). Enfin, les Réunionnais sont un peu moins nombreux avec 68,9% (67,5% sur ordinateur). En termes de temps passé, on observe quelques variations selon les territoires. Les Réunionnais consacrent ainsi deux fois plus de temps à regarder la télévision sur smartphone que sur ordinateur. Ainsi, chaque jour, 2,6% du volume de visionnage total de la télévision se fait sur cet écran. Les Martiniquais passent également un peu plus de temps à regarder des programmes sur leur smartphone que sur ordinateur. En revanche, les Guyanais comme les Guadeloupéens passent plus de temps à regarder la télévision sur ordinateur que sur smartphone. Au global, chaque jour de semaine, selon les territoires, entre 5 et 7% des habitants regardent la télévision sur un autre écran que le téléviseur. C’est entre 20 heures et minuit qu’ils sont les plus nombreux. Et entre 2,5% et 5% la regardent exclusivement sur ces écrans. A La Réunion, en Martinique et en Guadeloupe, ce sont les jeunes entre 13 et 24 ans qui la regardent le plus sur d’autres écrans. En Guyane, les 35-49 ans devancent les 13-24 ans sur les autres écrans. Dans l’ensemble des territoires, les actifs et CSP+ sont plus nombreux à regarder la TV sur les autres écrans. Autre pratique de la télévision, le visionnage des programmes en différé, quel que soit l’écran : entre 2,8% et 3,7% des populations ultramarines le pratiquent chaque jour. S’ils sont encore peu nombreux, en revanche, ils y consacrent un temps significatif : de 1h30 à 2h10 selon les territoires. Comme pour la télévision, les Ultramarins sont nombreux à privilégier le téléphone mobile pour écouter la radio. Aux Antilles-Guyane, environ la moitié de la population l’a déjà fait (Guadeloupe: 47%, Martinique 51,5%, Guyane, 51,1%). A La Réunion, 42,7% des individus de 13 ans et plus ont déjà écouté la radio sur un téléphone mobile.