Apple a désormais vendu deux milliards d’appareils mobiles

140

Apple a désormais vendu deux milliards d’appareils mobiles, a annoncé mercredi son PDG Tim Cook lors de sa grand messe annuelle de présentation des nouveautés. «Nous sommes sur le point de livrer notre deux milliardième appareil fonctionnant sous iOS», système d’exploitation mobile d’Apple, a indiqué M. Cook, chemise bleue et baskets blanches. «C’est incroyable, iOS a changé la façon dont nous vivons», a-t-il ajouté, à propos de ce système qui pilote notamment iPhone et iPad. Peu après le début de la présentation entamée vers 17h00 GMT, le groupe a aussi présenté sa quatrième version de montre connectée AppleWatch, qui a notamment un écran plus grand et davantage de fonctionnalités liées à la santé, comme un détecteur de chute. «Nous sommes ici pour vous présenter les dernières innovations», a lancé Tim Cook en débutant sa présentation, selon un décorum hérité de son prédécesseur Steve Jobs décédé en 2011: seul sur une immense scène dépouillée, sur fond noir, devant un large public. La présentation a commencé comme d’habitude avec un film promotionnel, parodie de la série et des films «Mission: Impossible» mettant en scène une employée d’Apple courant dans les couloirs du Steve Jobs Theater, où a lieu la présentation. Dès le début de matinée, des centaines d’invités s’étaient pressés sous le soleil californien pour pénétrer dans cette enceinte au sein du siège futuriste du géant technologique, situé à Cupertino (ouest). Avec environ 12% du marché mondial, la firme à la pomme a perdu au deuxième trimestre sa deuxième place, détrônée par le chinois Huawei qui connaît une croissance ultrarapide, selon les cabinets Gartner et IDC. Malgré les polémiques, (optimisation fiscale, condition de travail chez les sous traitants, dépendance à la technologie, prix élevés, obsolescence programmée, panne d’inspiration…) rien n’y fait, Apple continue d’engranger des bénéfices records ces dernières années. Preuve de la confiance des investisseurs, Apple a franchi début août le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière, le premier groupe privé à franchir cette barre. Mercredi, le titre Apple a fini la séance en repli de 1,24%.