Après la fin de «TV Magazine», «Le Figaro» et «Le Parisien» lancent leur nouvel hebdo télé

153

Le «Figaro» et «Le Parisien» s’associent pour lancer à partir de janvier un nouveau supplément magazine hebdomadaire dédié à la télévision et distribué avec leurs journaux du week-end, ont-ils indiqué lundi. 

Ce nouveau titre va succéder à «TV Magazine», premier hebdomadaire de France: le groupe «Le Figaro», son propriétaire, avait annoncé mi-octobre qu’il s’arrêterait fin 2022 en raison de la rupture des contrats avec les journaux de presse régionale qui assuraient sa diffusion. 

Plus de 50 titres de presse régionale vont en effet lancer début 2023 leur propre magazine dédié aux divertissements (télévision, streaming vidéo et podcasts), «Diverto», qui sera diffusé à plus de 3 millions d’exemplaires. 

Baptisé «Le Figaro TV Magazine», le nouveau magazine lancé par «Le Figaro» en partenariat avec «Le Parisien» sera piloté par le premier. Son rédacteur en chef sera François Aubel, actuel rédacteur en chef culture-télé au Figaro, et il sera «placé sous la responsabilité éditoriale d’Alexis Brézet, directeur des rédactions du «Figaro»», selon un communiqué du Groupe Figaro et du Groupe Les Échos-Le Parisien. «Diffusé au sein de l’offre week-end du «Figaro» («Le Figaro», «Le Figaro Magazine», «Madame Figaro»), le vendredi et le samedi, ce magazine sera également distribué avec le quotidien «Le Parisien» dans son édition du vendredi, sous le titre «Le Parisien TV Magazine», ont-ils précisé. 

Le futur magazine ne sera en revanche pas commercialisé avec «Aujourd’hui en France», la version du «Parisien» vendue hors Île-de-France et Oise. 

«Grâce à l’association des deux titres «Le Figaro»/ «Le Parisien», (ce magazine) se placera dans le top 5 des titres de la presse TV, avec une diffusion de 530.000 exemplaires chaque semaine», ont poursuivi les deux groupes. Il sera dédié «à la télévision et plus largement aux écrans, en tenant compte notamment de l’extraordinaire développement des plateformes et de la SVOD». «MEDIA FIGARO, la régie du Groupe Figaro, sera en charge de la commercialisation au niveau national. 

«Les Échos Le Parisien Médias», régie du Groupe Les Échos-Le Parisien, assurera quant à elle la commercialisation de son édition sur la zone Île-de-France et Oise», est-il précisé dans le communiqué.