Arte Radio, la radio d’Arte sur le net, veut «produire du sens»

    195

    Lancée il y a cinq ans, Arteradio.com, la radio d’Arte France sur le net, renouvelle son site avec le souci d’éditorialiser davantage et de «donner du sens» aux contenus sonores qu’elle propose. «Jusqu’à présent, notre idée était de travailler la matière sonore et de laisser les gens se faire leur opinion. Maintenant on estime qu’on peut accompagner des travaux de qualité par l’écriture», a indiqué Silvain Gire, responsable éditorial de cette radio du net, en présentant son nouveau site à la presse. Arteradio.com met en ligne près de milles bandes sonores, dont la durée peut varier de moins d’une minute à moins d’une heure, qui peuvent être écoutées selon différents modes de classification et podcastées. Cette banque sonore, notamment alimentée par des «audioblogs», est «vouée à se renouveler tous les jours» en fonction de l’actualité et des envois des internautes, amateurs ou professionnels, dont 122 auteurs rémunérés. Autonome par rapport à la rédaction de la chaîne télévisée Arte France, Arteradio.com ne couvre pas l’actualité mais propose des «magazines», sous forme de mini-reportages ou des fictions, qui font revivre le genre oublié du feuilleton radiophonique. Il s’agit pour la petite équipe de cette radio (cinq personnes, dont trois à temps partiel) d’«inventer un média radical, généreux, intime et politique», à travers une palette de personnages, de situations, d’auteurs et de traitements sonores. A l’occasion de son cinquième anniversaire, la radio inaugure un outil de recherche plus performant par thèmes, rubriques, dates ou mots-clés. La radio a également noué des partenariats, notamment avec la BBC ou avec le journal «Libération», qui envisage de lancer sa propre radio sur le net. Selon les chiffres d’Arte, le site reçoit 400 000 visites par mois, avec une durée moyenne de visites de 12′.