BBC: 1 800 suppressions d’emplois nettes

    193

    La BBC va procéder à 1 800 suppressions nettes d’emplois, soit 8% environ des effectifs totaux, dans le cadre d’un sévère plan d’austérité étalé sur six ans, ont indiqué jeudi des sources proches du dossier citées par les médias britanniques. La radio-télévision publique supprimera 2 500 emplois mais en recréera parallèlement plusieurs centaines et offrira des redéploiements à certains personnels, ce qui portera à 1 800 les suppressions d’emplois nettes, selon les médias. Le sévère plan d’économies doit être officiellement annoncé à la mi-journée par le directeur général de l’organisme, Mark Thompson. Ce dernier était en réunion avec le personnel dans la matinée afin de leur annoncer les détails du programme. Le plan, qui a déjà été approuvé mercredi soir par le conseil d’administration de la BBC, vise à combler un déficit de deux milliards de livres (près de trois milliards d’euros) prévu dans les six ans en raison de la décision du gouvernement d’accroître la redevance à un rythme inférieur à l’inflation d’ici à 2012. Les syndicats ont menacé de grèves si la direction ne retirait pas son plan de licenciements. Selon un responsable de la BBC cité par l’agence Press Association, les lettres de licenciement seraient prêtes à être postées vendredi. «S’ils appliquent leur plan, je pense que la grève est alors à 100% garantie», a indiqué sur la chaîne de télévision BBC News, Gerry Morrissey, secrétaire général du syndicat Broadcasting workers’ union (Bectu), à l’issue d’une réunion avec le patronat.