Brevets: Google/Alphabet et Honeywell règlent un litige

234

Le géant internet Google (groupe Alphabet) et le groupe industriel américain Honeywell ont annoncé avoir réglé à l’amiable un contentieux sur des brevets liés à des technologies utilisées dans les thermostats connectés. Le litige concernait le fabricant de thermostats et d’alarmes connectées Nest Labs, que le géant internet avait racheté en 2014 pour un peu plus de 3 milliards de dollars.   Honeywell, qui fabrique lui aussi des thermostats connectés, accusait la startup d’enfreindre ses brevets. Dans un communiqué commun jeudi, les deux groupes disent avoir conclu «un accord croisé de licences à long terme», qui met fin à la totalité des procédures judiciaires en cours. Les modalités détaillées de l’accord sont confidentielles, les deux groupes se bornant à assurer qu’il «promeut l’innovation sur les produits et le choix des consommateurs sur le marché des produits connectés pour la maison».