C. KOSZAREK (JARA Prod) : «Nous développons des formats de divertissement familiaux»

694

Christophe KOSZAREK, Fondateur et Dirigeant de JARA Prod

MEDIA +

Comment se déploient vos activités ?

Christophe KOSZAREK

Troisième producteur indépendant de flux, JARA Prod enregistre près de 400 heures de programmes par an. «La Quotidienne» et «La Quotidienne, la suite» sur France 5 créent forcément du volume. Historiquement, nous sommes une société de production axée sur le magazine et le documentaire. Mon souhait était de toucher à tous les genres. A l’époque, j’ai même commencé à travailler pour «TF1 Reportages» sous Claude Carré. Par la suite, on a produit «Médias, le Mag» (2008-2016) et «Phénomania» (2006-2007) sur France 5. Concernant les documentaires, nous en faisons dans tous les styles : société, culture, portrait… En 2011, le film «A bord du Charles de Gaules» (52’), dans les coulisses du porte-avions, avait réalisé le record historique de France 5 en Prime avec 1,5 million de téléspectateurs.

MEDIA +

«La Quotidienne» sur France 5 célèbre sa 1.000ème le 13 octobre. Quel bilan dressez-vous ?

Christophe KOSZAREK

A son lancement en 2013, «La Quotidienne» était venue remplacer la case jeunesse «Zouzou» installée depuis 11 ans à midi. Cette dernière affichait 1,4% de part d’audience. Nous savons pertinemment que la case du déjeuner est la plus difficile de la journée puisque TF1 et France 2 captent 70% de l’audience. Le public a des habitudes de consommation très ancrées à la mi-journée contrairement à l’Access où il est beaucoup plus volatil. Il a donc fallu créer un rendez-vous qui puisse s’installer en contre-programmation et qui corresponde à ce que le public souhaite regarder à cette heure-là. Il y a quatre ans, les modes de consommation commençaient à évoluer, toute une économie collaborative émergeait. C’est ce qui nous intéressait.

MEDIA +

Quels sont vos projets en flux ?

Christophe KOSZAREK

Nous développons des formats de divertissements familiaux. Nous avons notamment deux projets de création en discussion avec deux chaînes pour 2018. Nous travaillons aussi sur un magazine quotidien de découverte pour 2018. Les discussions sont avancées. JARA Prod développe également pour TF1 un documentaire événementiel de Prime Time en rapport avec la musique pour TF1 en 2018 et 2019. Dans un autre genre, ARTE a diffusé le 8 octobre dernier, un documentaire sur René Goscinny à l’occasion des 40 ans de sa disparition. C’est nous qui produisions les documentaires de Mireille Darc. Avant qu’elle nous quitte, elle venait de terminer un film sur l’excision pour France 2 destiné à la case «Infrarouge». C’est un document sensible et plein d’émotions.

MEDIA +

Pourriez-vous vous lancer dans la fiction ?

Christophe KOSZAREK

C’est ce que nous faisons actuellement ! Nous avons deux projets de séries en écriture : une comédie et un thriller. Par ailleurs, on commence à discuter avec Netflix à Londres sur des projets qui semblent les intéresser. Plus que jamais, le contenu est roi quel que soit le mode de consommation.

MEDIA +

Comment aimeriez-vous développer JARA Prod ?

Christophe KOSZAREK

Nous discutons actuellement avec des partenaires financiers et industriels pour faire de la croissance externe. On réfléchit à acquérir des sociétés de production dans des genres complémentaires des nôtres. Si j’avais voulu vendre ma société, j’aurais pu le faire il y a déjà quelques années. Mais ce n’est pas dans mes projets. J’ai plutôt envie d’acheter.

MEDIA +

France Télévisions va se voir amputer une partie de son budget suite aux annonces du gouvernement. Comment l’analysez-vous ?

Christophe KOSZAREK

Plus que jamais, nous avons besoin d’une télévision publique forte. Les téléspectateurs qui payent leur redevance veulent voir des programmes premiums inédits. Si la baisse du budget impacte les programmes de France Télévisions, alors on affaiblira non seulement la télé publique mais on continuera aussi à creuser le divorce avec le téléspectateur. On ne peut pas se retrouver avec des programmes sous-financés. C’est affaiblir tout le secteur de la création. Cela fait déjà plusieurs années que l’on demande aux producteurs de baisser leur budget. Mais en France, nous avons besoin de créer des formats. C’est un enjeu économique et industriel pour le marché international. On a un retard terrible.

 

LES DIRIGEANTS

Christophe 

KOSZAREK

Fondateur et Dirgeant

COORDONNEES

242 Boulevard Jean-Jaurès 92100 Boulogne Billancourt

DATE DE CREATION

2005

PRODUCTIONS

«La Quotidienne» (France 5) : «Médias, le mag» (France 5); «Phénoménia»  (F5),…