C. RÉAUTÉ (Instagram) : «Nous œuvrons en permanence au renforcement de la sécurité sur notre plateforme»

135

Instagram a dévoilé une série de nouvelles fonctionnalités visant à protéger au mieux les membres de sa communauté face aux interactions indésirables. Dans la continuité de ses efforts visant à garantir un espace de partage bienveillant et sûr pour l’ensemble des membres de sa communauté, Instagram travaille quotidiennement au développement d’outils permettant de faire de la plateforme un lieu d’expression plus sain, notamment pour les créateurs de contenus et personnalités publiques qui sont particulièrement exposées aux abus. Tour d’horizon avec Chloé RÉAUTÉ, Responsable de la communication d’Instagram en France.

 

À quels besoins répondent les nouvelles fonctionnalités développées par Instagram ? 

 

Nous œuvrons sur plusieurs grandes priorités, notamment garantir la sécurité de nos utilisateurs, mais aussi leur permettre de s’exprimer librement, de découvrir de nouveaux contenus ainsi que de se connecter autour de ces découvertes. Parmi nos dernières annonces, plusieurs fonctionnalités vont en ce sens. Le blocage multiple, les mots masqués et les rappels de bienveillance font partie d’une boîte à outils spécialement conçue pour améliorer l’expérience utilisateurs et protéger, en particulier les plus jeunes, d’interactions non désirées. Ce mois-ci, nous avons aussi déployé une nouvelle fonctionnalité en Europe pour vérifier l’âge des utilisateurs afin de continuer de faire de la plateforme un espace bienveillant pour l’ensemble de la communauté.

 

De quelle façon ?

 

Lorsque quelqu’un s’inscrit sur la plateforme, il lui est possible d’enregistrer un selfie vidéo qui estime son âge en fonction des traits de son visage. Ces vidéos sont immédiatement supprimées après analyse afin de respecter la vie privée des utilisateurs. Cette nouvelle fonctionnalité s’inscrit dans une démarche de la plateforme visant renforcer la sécurité des membres de sa communauté ayant moins de 18 ans via une série de mesures : la configuration par défaut de leur profil en privé ou bien le blocage de tout contact indésirable de la part d’adultes non connus par les utilisateurs.

 

Quelle autre fonctionnalité testez-vous pour les créateurs de contenus ?

 

Nous savons que les créateurs de contenus peuvent particulièrement être exposés aux abus liés à l’utilisation des réseaux sociaux. C’est pourquoi Instagram commence à tester l’intégration par défaut de la fonctionnalité “Mots masqués” aux personnes possédant un compte créateur (plus de 10 000 abonnés). La fonctionnalité est donc désormais automatiquement intégrée à tous les nouveaux profils créateurs mais également à ceux déjà existants qui verront leurs paramètres mis à jour, avec un message d’information via l’application pour les en informer. Vous pourrez retrouver plus de détails via notre blogpost dédié.

 

Quelle est la politique d’Instagram contre les abus ? 

 

L’une de nos missions chez Instagram est de garantir un espace d’expression qui soit à la fois sûr et bienveillant pour tous les membres de notre communauté. Le sujet de la sécurité en ligne est donc au cœur de nos préoccupations et nous travaillons depuis de nombreuses années et quotidiennement au développement d’outils qui permettent de faire de notre plateforme un lieu d’expression toujours plus positif.

 

Quel ensemble de règles et d’outils avez-vous développé ?

 

Nous travaillons à garantir la sécurité de l’ensemble de nos utilisateurs et particulièrement les plus jeunes, c’est pourquoi nous avons développé un ensemble de règles et outils que nous invitons notre communauté à utiliser. Parmi elles, il existe par exemple quelques fonctionnalités qui permettre de modérer facilement les commentaires afin de vivre une expérience plus positive de la plateforme tels que les avertissements de commentaires qui avertissent les utilisateurs lorsqu’ils s’apprêtent à publier des commentaires désobligeants afin qu’ils puissent se raviser avant de les publier. Le «Comment cover» est un outil qui masque automatiquement les commentaires similaires à ceux ayant été déjà signalés mais aussi ceux ne respectant pas les Règles de la communauté. Le filtre de commentaires et de mots-clés permet aux utilisateurs de définir les mots et emojis jugés inappropriés/offensants afin qu’ils soient automatiquement cachés. Enfin, le filtre de blocage des commentaires offensants/anti-harcèlement cache automatiquement les commentaires offensants ou inappropriés.

 

Que faites-vous pour la protection des mineurs ?

La plateforme ne s’arrête bien évidemment pas uniquement aux commentaires et il existe une multitude d’outils permettant de signaler, restreindre ou bloquer des comptes. Nous travaillons particulièrement à la protection des mineurs, notamment en veillant à sécuriser leurs interactions. Nous avons récemment annoncé de nouvelles restrictions pour les adultes qui souhaitent interagir avec des mineurs.

 

Quels sont vos actualités et projets chez Instagram ?

 

Nous nous concentrons sur certaines grandes priorités, à savoir garantir la sécurité des membres de notre communauté, et continuer d’innover en mettant à disposition nombre d’outils et de fonctionnalités permettant à nos utilisateurs d’exprimer toute l’étendue de leur créativité sur Instagram.

 

Et plus précisément ?

 

Très concrètement, nous œuvrons en permanence au renforcement de la sécurité sur notre plateforme : ainsi, nous avons dernièrement mis en place une nouvelle fonctionnalité afin d’optimiser la vérification de l’âge des mineurs sur Instagram et d’être en mesure de leur proposer une expérience sécurisée et appropriée sur notre plateforme. Aussi, et comme expliqué précédemment, nous améliorons régulièrement ce que nous appelons les safety tools, ces fonctionnalités qui visent à réduire les abus et garantir un espace d’expression bienveillant. En parallèle, nous soutenons également l’avant-garde d’Instagram, les créateurs de contenus, qui peuvent s’appuyer sur les fonctionnalités offertes par la plateforme pour booster leur créativité, renforcer le lien avec leur communauté, ou monétiser leurs contenus. Le format Reels, sorti en 2020, fait par exemple figure de véritable “accélérateur” de carrière : rien que sur Instagram, les Reels sont partagées 1 milliard de fois par jour en Direct Messages, et sur Facebook et Instagram combinés, nous ne comptabilisons pas moins de 140 milliards de vues quotidiennes sur ce format – en augmentation de plus de 50 % en 6 mois.