Corée du Sud: procès de l’héritier et patron de facto de Samsung pour des injections de propofol

56
L’héritier et patron de facto de Samsung, Lee Jae-yong, a comparu mardi devant un tribunal de Séoul pour des injections illégales de propofol, un puissant antalgique.  Le vice-président de Samsung Electronics, un des premiers fabricants de smartphones et de puces au monde, est accusé d’avoir régulièrement reçu ces injections dans une clinique…

Le contenu de cet article est payant.
Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier
Cliquer sur le bouton "Ajouter au panier" ci-dessous


4.50 Ajouter au panier