Delarue obtient 15 000 euros et l’interdiction de deux vidéos parodiques

    77

    Le tribunal de Nanterre a condamné vendredi le magazine «Choc» à verser 15 000 euros de dommages et intérêts à Jean-Luc Delarue et interdit au journal d’utiliser deux vidéos parodiques représentant l’animateur pendant l’incident survenu dans le vol Paris-Johannesburg le 13 février. M. Delarue réclamait 100 000 euros.