Des codes-barres à photographier avec son mobile dans la presse people

    244

    Des codes-barres 2D, qui permettent d’accéder à des contenus multimédias quand ils sont photographiés via un téléphone mobile compatible, seront publiés cet été dans les pages des magazines «Public», «Closer» et «Voici» afin de tester cette technologie, selon un communiqué publié lundi. Ce test, fruit d’un partenariat entre l’Association française du multimédia mobile (AFMM), qui regroupe opérateurs et éditeurs de services mobiles, et l’Association pour la promotion de la presse magazine (APPM), permettra de définir début 2008 un standard pour ces codes, sous la marque «Flashcode», précise le communiqué. Les codes-barres 2D, déjà utilisés en Asie, sont des pictogrammes carrés noir et blanc, qui peuvent être imprimés sur un journal, une affiche… et qui déclenchent une connexion Internet quand ils sont photographiés à l’aide d’un téléphone mobile compatible. «Ils permettent au consommateur d’accéder à des contenus complémentaires (photos, vidéos, conseils beauté, infos produits…), de réagir à l’information (commentaires, témoignages, votes…), d’accéder à des services (comme l’achat ou la réservation en ligne) ou à des promotions (jeux pour gagner des places de spectacles, coupons de réduction…)», explique le communiqué. Pour leur première utilisation, les lecteurs des magazines concernés devront télécharger sur leur téléphone le logiciel Flashcode, qui permettra de lire les codes-barres. «Si le public suit, ce que nous pensons volontiers, nous étendrons ce test à tous les magazines qui en émettront le souhait», indique Xavier Dordor, directeur de l’APPM, cité dans le communiqué. «L’avantage de cette opération d’envergure est de sensibiliser un maximum de Français à l’arrivée des codes 2D en France, et de réaliser des mesures quantitatives pour mieux comprendre les usages et les comportements», estime pour sa part Laurence Turnbull, présidente de l’AFMM.