Des «Déboulonneurs» condamnés à Paris pour avoir barbouillé des publicités

140

Huit membres du collectif antipublicité des Déboulonneurs ont été condamnés mercredi matin par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir «barbouillé» un panneau publicitaire le 28 novembre 2009 sur les Champs-Elysées.
A l’issue de l’audience, la 16e chambre correctionnelle a relaxé l’un des neuf prévenus mais a condamné les huit autres pour avoir «tracé des inscriptions, signes ou dessins, sans autorisation préalable, sur le mobilier urbain». Le seul prévenu qui était absent à l’audience a été condamné à une amende de 100 euros.
Les sept autres condamnés devront attendre le 1er mars 2012 pour connaître leur peine.
Le tribunal les a en effet déclaré coupables mais il souhaite attendre quelques mois afin de vérifier qu’ils ne récidivent pas et que, durant cette période, ils aient bien remboursé les 800 euros de dommages et intérêts réclamés par la société Avenir, propriétaire du panneau dégradé.