Docu-fiction sur Mitterrand à Vichy: Image et Compagnie s’interroge

    243

    La société Image et Compagnie, productrice d’un documentaire-fiction «Mitterrand à Vichy» auquel l’épouse de l’ex-président reproche «des erreurs historiques importantes», affirme vendredi ignorer «à ce jour quels faits seraient critiquables», selon un communiqué. «Image et Compagnie (société de production de Serge Moati, ndlr) ignore à ce jour quels faits seraient critiquables, et quels éléments feraient que Madame Danielle Mitterrand considère que ce film défigurerait gravement l’Histoire et François Mitterrand», indique le texte. Serge Moati et le journaliste Christophe Barbier ont co-écrit ce documentaire-fiction avec la collaboration de l’historien Hugues Nancy. Le film retrace entre 1942 et 1945 «l’histoire d’un homme jeune dans une période troublée, film inspiré librement du livre de Pierre Péan «Une jeunesse française»», précise le communiqué. «Le scénario du film a été construit à partir de plusieurs sources historiques et journalistiques, (…) Il s’est également appuyé sur la correspondance de François Mitterrand au cours de cette période et sur ses publications ultérieures. François Mitterrand s’est lui-même exprimé sur son parcours de l’époque avec l’écrivain Pierre Péan, puis lors d’un entretien avec Jean-Pierre Elkabach en 1994 lors de la sortie du livre de Pierre Péan», souligne Image et Compagnie. «C’est en toute transparence que ce travail a été réalisé, Serge Moati s’étant longuement entretenu avec Danielle Mitterrand lors de l’écriture du scénario», ajoute le texte. Jeudi, Danielle Mitterrand a exprimé sa «très vive stupéfaction» à propos de ce docu-fiction, lui reprochant «des erreurs historiques importantes et des contrevérités». Dans un communiqué, la veuve de l’ancien président a dit déplorer «l’attitude déloyale et désinvolte de Serge Moati qui l’a conduit à travestir les faits» dans ce documentaire. La date de diffusion du film n’est pas encore connue.