Droits TV – Canal+ estime que 600 millions «étaient un maximum pour l’époque»

    161

    Le président du directoire de Canal Plus Bertrand Méheut a laissé entendre mardi que le groupe n’allait pas à nouveau proposer 600 millions d’euros par an pour la Ligue 1, estimant que ce chiffre était un «maximum lié à la situation de l’époque». «On ne critique pas le produit de la L1. On regrette que le championnat ne soit pas aussi bon que les autres championnats étrangers. (600 millions) C’est un chiffre très, très élevé (…). C’était effectivement un maximum lié à la situation de l’époque», a affirmé Bertrand Méheut lors de la conférence de presse de rentrée de la chaîne cryptée. En 2004, Canal Plus avait misé 600 millions par an pour l’exclusivité totale des droits pour la période 2005-2008, et alors qu’il existait une situation concurrentielle entre TPS et CanalSat qui ont depuis fusionné. Les blagues sur le prix des droits de retransmission de la L1 et de sa qualité ont été un des fils conducteurs de la présentation de la grille de rentrée avec des sketches des Guignols de l’Information mais aussi de présentateurs sur scène. Si le directeur général de Canal+ Rodolphe Belmer a précisé lors de la conférence de presse que «les audiences sont toujours aussi fortes», il a été plus offensif par la suite: «On a payé 600 millions d’euros la dernière fois, un montant à comparer aux 350 millions d’euros déboursés la fois précédente. On trouve que c’est trop cher».