«Dynamisme exceptionnel» de la TV en Europe centrale et de l’Est

    261

    Le marché de la télévision dans les pays d’Europe centrale et de l’est a fait preuve d’un «dynamisme exceptionnel» en 2007, selon une étude d’Eurodata TV Worldwide, une société créée par Médiamétrie, qui analyse plus de 2 000 chaînes dans plus de 80 territoires. Comme dans le reste du monde, on observe dans ces pays une «explosion des chaînes thématiques», avec cependant des situations «encore contrastées selon les pays». Selon cette étude, la Hongrie est l’un des pays d’Europe centrale où le marché de la télévision est le plus développé: en 2007, 62,1% des foyers reçoivent une offre de chaînes élargie par câble et 12% par satellite. La durée passée par jour et par personne devant la télévision y est l’une des plus élevées d?Europe, avec 4 heures et 19′. La Roumanie, quant à elle, voit les chaînes thématiques connaître une très forte croissance: 76,5% des foyers sont équipés du câble, mais le satellite y est encore peu développé. La durée d?écoute moyenne de la télévision par personne et par jour est de 3 heures et 54′. Le marché bulgare de la télévision est principalement dominé par deux chaînes diffusées en numérique terrestre, BTV et Nova TV. Toutefois, la multitude des chaînes du câble commence à trouver sa place et à leur grignoter des parts d?audience. Enfin, l’audiovisuel en Pologne conserve un «très fort potentiel de développement»: longtemps dominé par la chaîne publique TVP, une des plus puissantes en Europe du centre et de l’est, il voit depuis plusieurs années émerger une multitude de chaînes thématiques. En 2007, un peu plus d’un foyer sur deux recevait la télévision par câble ou satellite. Avec une durée d’écoute de la télévision de 4 heures et une minute par jour et par personne, la Pologne se situe parmi les gros consommateurs de télévision en Europe.