Enquête pour abus de position dominante: Google collaborera avec l’UE

    121

    Le géant américain de l’Internet Google a indiqué mardi qu’il allait collaborer avec la Commission européenne dans le cadre de son enquête pour abus de position dominante dans la recherche en ligne, reconnaissant qu’il est toujours possible de «s’améliorer».
    «Bien sûr, nous sommes conscients qu’on peut toujours s’améliorer, c’est pourquoi nous collaborerons avec la Commission pour répondre à toute préoccupation», a indiqué un porte-parole de Google. La Commission européenne a ouvert une enquête formelle à la suite de plaintes de fournisseurs de services de recherche en ligne concurrents.
    Ils accusent Google de favoriser ses propres services, et de pénaliser les leurs, dans ses résultats de recherche payants et gratuits.
    Bruxelles avait déjà indiqué en février qu’elle examinait de telles plaintes, mais n’avait pas à l’époque ouvert d’enquête formelle.