Euronews renforce sa présence en Océanie

    137

    Euronews annonce avoir conclu plusieurs accords de distribution sur la zone océanique avec le lancement en Nouvelle Zélande le 1er septembre 2008 et deux nouveaux contrats en Australie. En effet, Euronews a été lancée en Nouvelle Zélande le 1er septembre 2008 auprès d’1 million de foyers. Elle est diffusée en anglais sur deux chaînes, à savoir Stratos TV (chaîne nationale accessible gratuitement sur le bouquet satellite Sky TV et sur l’offre ADSL de Freeview) et Triangle TV (chaîne hertzienne régionale diffusée sur Auckland et sur Wellington), de 30′ à une heure chaque matin et chaque soir. La chaîne internationale d’information s’ouvre ainsi aux 750 000 foyers de Stratos TV et aux 300 000 foyers de Triangle TV, annonce le groupe dans un communiqué. Quant à l’Australie, la chaîne est diffusée par câble sur le réseau TransACT, qui couvre la capitale australienne Canberra. Elle est disponible dans l’offre de base en anglais auprès de 12 500 foyers. Elle sera ultérieurement proposée en italien et en espagnol dans les offres «A la Carte». Pour rappel, depuis juin 2008, la chaîne fait partie de l’offre satellite de UBI World TV, bouquet multiculturel qui diffuse principalement des chaînes non anglophones. Les 40 000 abonnés à UBI World TV ont accès à l’actualité internationale d’un point de vue européen en allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais et russe. Ces accords renforcent la présence d’Euronews en Australie, où elle est déjà disponible sur le bouquet satellite SelecTV, ainsi que sur le bouquet Canal Satellite Nouvelle-Calédonie (est du pays) en français. En Asie et en Océanie,Euronews est disponible via le satellite AsiaSat2. La chaîne est également diffusée à Hong Kong, au Japon et au Vietnam. Suite à ces nouveaux accords, Philippe Cayla, Président Directeur Général d’Euronews déclare que «la présence de la chaîne en Australie et en Nouvelle Zélande est une étape importante dans notre politique de développement. L’Asie et l’Océanie sont deux zones à fort potentiel pour Euronews».