Euronews Ukraine: risque de faire la propagande du pouvoir (journalistes)

    121

    Un mouvement de journalistes ukrainiens a averti lundi que le service ukrainien de la télévision européenne d’information Euronews, qui doit être lancé en 2011, risquait d’être utilisé par le régime du président Viktor Ianoukovitch pour faire sa propre propagande. «Euronews ukrainien peut être utilisé par le pouvoir à des fins de propagande», a déclaré le mouvement «Stop à la censure» dans un communiqué publié sur son blog officiel http://stopcensorship.wordpress.com/.Un accord sur la mise en service du service ukrainien d’Euronews a été signé le 21 octobre entre cette télévision européenne et la chaîne d’Etat (NTU) de cette ancienne république soviétique.NTU est «totalement contrôlée par l’administration présidentielle de l’Ukraine» et ses bulletins d’informations «sont pleins de publicité dissimulée en faveur du pouvoir», argumente le mouvement créé en mai et soutenu par plusieurs centaines de journalistes ukrainiens. Le mouvement a appelé Euronews, diffusée dans 155 pays par le biais de satellites et qui atteint près de 335 millions de foyers dans le monde, à «contrôler de près la création et le travail» de sa rédaction ukrainienne. L’administration du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, en poste depuis février, est régulièrement accusée par des journalistes, des ONG et l’opposition de pressions sur les médias nationaux. L’ONG internationale Reporters Sans Frontières a fait état d’une «lente et sûre détérioration de la liberté de la presse depuis l’élection de Viktor Ianoukovitch» dans son classement annuel de la liberté d’expression par pays, publié en octobre et dans lequel l’Ukraine a dégringolé de la 89eme place à la 131eme.