F. FOUGEA (Boréales) «Un 3ème opus du «Plus Beau Pays du Monde» est en préparation pour France 2»

924

Frédéric FOUGEA, Gérant, Producteur, Auteur à Boréales

Produit par Boréales, le documentaire «La Plus Belle Ville Du Monde» (90’), débarque le 1er janvier à 21h sur M6. Quel est le point de départ ?

Frédéric FOUGEA : Ce projet est arrivé juste après «Le Plus Beau Pays du Monde», un succès assez inattendu sur France 2 avec 6,5 millions de téléspectateurs et un enthousiasme merveilleux pour notre patrimoine naturel. Quelque temps plus tard, Thomas Valentin (vice-président du directoire du groupe M6, ndlr) m’appelle et me demande de lui produire un documentaire dans cette veine. En y réfléchissant, je me suis intéressé à cette nature et à ces animaux qui reconquièrent les villes. Dans «La Plus Belle Ville du Monde», nous racontons l’histoire d’une douzaine de personnages de passage à Paris, ou totalement installés dans la Capitale. Ce sont de vrais animaux filmés en situation ou recrées en fonction des besoins. 250 jours de tournage ont été répartis sur 1 an et demi pour un budget de plus de 3 M€.

S’agit-il d’une coproduction internationale ?

Frédéric FOUGEA : Bien entendu ! Sur de tels budgets, on ne peut pas faire autrement. On trouve 50% du financement en France et 50% à l’étranger. Je travaille beaucoup avec la BBC, National Geographic, la NHK, etc. Je vais les voir un par un pour leur présenter les projets.

Cela permet indubitablement une circulation mondiale de vos œuvres ?

Frédéric FOUGEA : Oui, «Le Plus Beau Pays du Monde» a été diffusé dans une centaine de pays. On vise tout autant sur «La Plus Belle Ville du Monde» car Paris est un symbole mondial de beauté et de la romance. Les Américains m’ont aussi demandé de produire une déclinaison du film à New York.

Vos tournages sont effectués en 4K. Est-ce une demande express des chaînes ?

Frédéric FOUGEA : La 4K n’est pas la priorité pour les diffuseurs français. En revanche, c’est la condition nécessaire pour le futur de la production. Sur des œuvres patrimoniales, de plus en plus de chaînes commandent en 4K. C’est le cas au Japon, en Corée, aux Etats-Unis mais pas encore en France. Cela se généralisera d’ici 2-3 ans, mais pas avant.

D’autres projets en vue avec M6 ?

Frédéric FOUGEA : Oui, «Premier Homme», un docu-fiction sur la grande histoire de nos origines revisitée à la lumière des découvertes scientifiques des 10 dernières années. Nous avons terminé le tournage en Afrique du Sud. Nous sommes en post-production. Notre «makeup artist» est celui de «The Revenant». Il nous a fait des masques exceptionnels. Nous avons mis 3 ans à monter le projet puisque le budget était supérieur à 5 M€.

Préparez-vous la suite du «Plus Beaux Pays du Monde» sur France 2 ?

Absolument ! Le 3ème opus est en préparation. Nous suivrons une meute de loups qui part d’Italie et qui arrivera jusque dans le Massif Central en passant par les Alpes. J’aime réinjecter de la grande Histoire dans l’histoire naturelle. Egalement en préparation pour France 2, «Le plus bel ami de l’homme», un film où l’on s’intéresse aux chiens, aux loups et à la coévolution entre les deux espèces.

Quid du «Messager» sur France 3 ?

Nous avons tourné un numéro avec Muriel Robin chez les Bonobos et un autre avec Antoine Duléry au Cambodge. On est toujours autour de 600.000 € l’épisode.

Des envies de fictions ?

Après avoir produit «Pourquoi j’ai pas mangé mon père», nous développons une comédie avec Patrice Thibaud. Toujours en écriture, «Mister Pee» (titre de travail) s’intéresse à un personnage lambda qui, grâce à sa naïveté, va devenir immensément connu.

Entre vos projets cinéma et TV, trouvez-vous l’équilibre ?

En France, il y a encore une grande scission entre TV et cinéma, ce qui est un peu moins vrai ailleurs. «La Plus Belle Ville Du Monde» va probablement sortir sur grand écran en Chine. Même si techniquement, il n’y a plus de frontières, les circuits économiques, juridiques et législatifs restreignent encore le champ d’action. Petit à petit, ces palissades vont tomber avec la délinéarisation. On aura de grands films sur plusieurs médias et supports différents. La législation ne peut pas protéger indéfiniment ce mouvement de fonds.

LES DIRIGEANTS

Frédéric FOUGEA

Gérant, producteur, auteur

COORDONNEES

134 av. de Villiers 75017 Paris 

DATE DE CREATION

1987

PRODUCTIONS

«La Plus Ville de France» (M6) ; «Le Plus Beau Pays du Monde» (F2), «Le Messager» (F3) ; «Premier Homme» (M6),…