F. LANGRAND (TDF) : «83% des foyers français disposent aujourd’hui d’un raccordement à la TNT»

191

Franck LANGRAND, Directeur de la Division Audiovisuel de TDF

TDF publie les résultats de 2 études menées par l’institut de sondage IFOP et la société Perceptiva Labs, portant sur la qualité de la réception TV et sur le raccordement à la TNT dans les logements. Les détails avec Franck LANGRAND, Directeur de la Division Audiovisuel de TDF.

media+

La TNT demeure la première plateforme utilisée pour recevoir la TV, selon les résultats de l’étude de marché «Réception TV : comment ça va chez vous?». Est-ce étonnant ?

Franck LANGRAND

Non, pas du tout ! C’est tout-à-fait cohérent avec ce que nous mesurons périodiquement, également par rapport aux mesures qui sont réalisées par le CSA. La TNT est la première plateforme de réception de la TV avec 45% des foyers français qui l’utilisent sur leur téléviseur principal. C’est au au-dessus de l’ADSL (33%), du satellite (16%), de la fibre (11%) et du câble (9%). Lorsque l’on tient compte des téléviseurs secondaires ou tertiaires dans le foyer, nous avons près de 2 ménages sur 3 qui possèdent au moins un poste branché sur la TNT. Près d’1 Français sur 2, déclaré comme étant en triple play, est également connecté sur la TNT.

media+

Quel portrait les Français dressent-ils de leur plateforme TNT ?

Franck LANGRAND

En fonction des utilisateurs, les Français dressent le portrait d’une plateforme rapide, simple, fiable et performante comparativement aux autres modes d’accès. Sur les trois critères que sont «la disponibilité immédiate à l’allumage du téléviseur», «l’absence de pannes» et «la rapidité de zapping», la TNT obtient à chaque fois le meilleur score devant l’ADSL, la fibre, le câble ou le satellite.

media+

Avec la démocratisation de l’Ultra HD, la TNT est-elle en mesure de répondre aux attentes ?

Franck LANGRAND

Le CSA est sur le point de lancer une enquête concernant l’avenir de la plateforme TNT. Bien évidemment, l’un des objectifs est de proposer assez prochainement aux téléspectateurs TNT, l’UHD. Si vous êtes localisé sur Paris, les canaux 81 ou 82 diffusent déjà du contenu expérimental UHD. La technique est à la fois disponible et compatible avec nos installations. Les ménages vont s’équiper progressivement et nous allons enfin pouvoir passer à l’UHD.

media+

Parmi les autres modes de réception de la télévision (Fibre, ADSL, satellite, câble…), quels sont ceux qui perdent en valeur ?

Franck LANGRAND

Les chiffres sont globalement stables. En revanche, il y a une petite érosion du satellite. La fibre quant à elle récupère des parts de marché sur l’ADSL. Aux Etats-Unis, il y a un grand mouvement de fond avec des téléspectateurs qui se désabonnent du câble. C’est comme si en France, le public arrêtait de souscrire à la partie TV d’une offre ADSL ou fibre.

media+

Quel serait le mode de réception idéal de demain ?

Franck LANGRAND

83% des foyers français disposent aujourd’hui d’un raccordement à la TNT – antenne ou prise. Les Français demeurent très attachés au fait de garder un accès fonctionnel à la TNT. 62% seraient gênés d’en être privés. C’est particulièrement vrai chez les jeunes de moins de 35 ans (70% d’entre eux seraient gênés). Nous allons probablement passer à une généralisation de l’UHD et de l’HDR. Les différentes plateformes devront s’adapter à cette nouvelle demande des téléspectateurs.