Féminicides : l’AFP mobilise son réseau et publie un grand recensement

90

En amont de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (lundi 25 novembre 2019) et de l’annonce par le gouvernement français de mesures issues du Grenelle contre les violences conjugales lancé le 3 septembre 2019, l’Agence France-Presse diffuse depuis ce mardi 19 novembre 2019 à ses clients un grand projet tous médias sur les féminicides de 2019, fruit de plusieurs mois d’enquêtes qui ont mobilisé son réseau à travers la France. Selon le recensement détaillé de l’AFP, au moins 115 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex à ce jour en France. A ce rythme, le bilan de 2019 pourrait bien dépasser celui de 2018 (121 cas).

Composé de dizaines d’articles, d’infographies, de vidéos et de photos, ce dossier de l’AFP a pour objet de confirmer la réalité d’un phénomène qui ne baisse pas et d’en décrypter objectivement les ressorts et éventuelles solutions, au moment où le sujet prend une ampleur inédite en France et dans d’autres pays. Fruit d’un important travail de la cellule pilote, des bureaux, services et métiers concernés, il comporte plusieurs volets : un recensement des cas de féminicides en France depuis le début de l’année 2019, vérifiés, documentés, auprès des parquets, avocats, enquêteurs, proches, etc ; une série d’histoires, choisies parmi ces cas, développées sous forme de récits ; des articles et des éclairages sur tous les grands aspects du dossier, y compris l’évolution du traitement par les médias qui ont pour la plupart changé de vocabulaire et de point de vue, sur les violences conjugales ces dernières années ; d’autres articles et reportages sur les situations et expériences ailleurs dans le monde, notamment au Mexique, en Israël et en Afrique du Sud, où les autorités commencent à prendre plus au sérieux les revendications de femmes de plus en plus mobilisées. Tous les métiers sont associés depuis des mois pour traiter de ce fléau mondial qui affecte pays riches comme pauvres en texte, infographies (fixes, animées, interactives), en vidéos, photos, archives et bien sûr d’actualité.

«Ce travail à la fois d’enquête, de recensement et d’analyse, illustre la force et la qualité de notre réseau de journalistes en France et à l’international», déclare Phil Chetwynd, directeur de l’Information de l’Agence France-Presse. «C’est aussi le résultat de notre stratégie éditoriale définie en tout début d’année avec l’objectif de privilégier le journalisme de terrain, visuel, pour raconter la vie quotidienne au plus près des préoccupations de chacun dans un souci de lutter contre la désinformation».

Les différentes productions seront diffusées sur les fils jusqu’au lundi 25 novembre 2019. Le dossier sera également publié et développé, notamment via des outils interactifs, sur le blog AFP Factuel le vendredi 22 novembre 2019, à la veille d’une «marche nationale» à Paris contre les violences faites aux femmes.