Festival Paris Cinéma du 5 au 12 juillet à Paris

421

 

Des avant-premières dont des films cannois, des classiques du cinéma mais aussi des découvertes et de nouvelles figures du jeune cinéma français, c’est le Festival Paris Cinéma, du 5 au 12 juillet dans la capitale. Cette 12eme édition ouvrira 2 jours plus tôt cependant, le 3 juillet, avec la projection du film du réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako, «Timbuktu», qui était présenté en compétition au dernier Festival de Cannes. La Palme d’or du Festival de Cannes, «Winter sleep», sera projetée elle le 6 juillet. Une dizaine de films sont en compétition cette année en provenance de différents continents, Asie, Moyen-Orient, Amérique Latine et Europe. Parmi ceux-ci, 2 films français, «Party Girl», Caméra d’or en mai, prix qui récompense le meilleur 1er film à Cannes, et «Les combattants», de Thomas Cailley. D’autres avant-premières auront lieu dans des cinémas de la capitale souvent en présence des équipes du film. Un hommage sera également rendu à la productrice Sylvie Pialat qui depuis 10 ans trace un chemin audacieux dans le paysage cinématographique français de «L’inconnu du lac», d’Alain Guiraudie», à «Timbuktu» ou «Jauja», le nouveau film de l’Argentin Lisandro Alonso avec Viggo Mortensen. Un coup de projecteur sera donné à la comédie au féminin avec des oeuvres d’e Julie Delpy, Noémie Lvovsky ou Valérie Donzelli.Le French Lab permettra de découvrir de nouveaux talents en longs et courts métrages à l’instar de Guillaume Nicloux pour «L’enlèvement de Michel Houellebecq». Côté musique, le Festival Paris Cinéma envahit les berges de Seine pour la 2ème fois et récrée sur place une immense salle de cinéma en entrée libre pour des films de patrimoine ou un ciné-karaoke géant.