Festival Séries Mania 2023: Lisa Joy, créatrice de la série «Westworld», présidente du jury

372

La co-créatrice de la série de science-fiction américaine «Westworld», Lisa Joy, présidera le jury de la compétition internationale du festival Séries Mania, dont la prochaine édition se déroulera à Lille du 17 au 24 mars, ont annoncé ses organisateurs mercredi. «Femme aux multiples talents», passionnée «par la création d’histoires complexes et de grande envergure», Lisa Joy représentait un «choix idéal» pour succéder à la productrice ukrainienne Julia Sinkevych, selon la directrice générale du festival, Laurence Herszberg, citée dans un communiqué.   Elle décernera – aux côtés des autres membres du jury, annoncés ultérieurement, comme la sélection -, le Grand prix de la meilleure série ainsi que les prix de la meilleure actrice, du meilleur acteur et du meilleur scénario.  A la fois scénariste, réalisatrice et productrice, Lisa Joy a co-créé, avec son époux Jonathan Nolan (frère du cinéaste Christopher Nolan), «Westworld», production à grand budget brutalement annulée par la chaîne américaine HBO en novembre, après 4 saisons et 54 nominations aux Emmy Awards, dont neuf récompenses. Adaptée du film Mondwest (1973) de Michael Crichton, la série mettait en scène la révolte de robots humanoïdes, exploités dans un parc d’attractions pour assouvir les pulsions de ses visiteurs humains. A 45 ans, Lisa Joy travaille actuellement sur la série «Fallout», basée sur la franchise de jeux vidéo éponyme, pour la plateforme d’Amazon Prime Video où elle a déjà produit «Périphériques, les mondes de Flynn», tirée d’un roman de science-fiction de William Gibson.Celle qui a fait ses armes sur la série comique «Pushing Daisies» et la série policière «Burn Notice» a également réalisé son premier long-métrage en 2021, «Reminiscence», avec Hugh Jackman au casting. Plus grand festival européen du genre, Séries Mania dévoilera les grandes lignes de sa programmation le 8 février lors d’une conférence de presse à Lille. L’année dernière, le jury international avait remis le Grand prix à la série d’Arte «Le monde de demain», sur la naissance du groupe NTM.