Fête de la Musique : la place du Capitole à Toulouse noire de monde mardi soir

498

La place du Capitole à Toulouse était noire de monde mardi soir pour sans doute le plus grand concert de la Fête de la Musique de France, pour lequel 16.000 personnes avaient préalablement réservé sur internet pour raisons de sécurité. Sur la méga-scène érigée sur la place centrale de Toulouse, avec la majestueuse façade rose du Capitole comme décor, 36 chanteurs et 14 musiciens se sont succédés dans une ambiance festive pour une soirée gratuite retransmise dans 200 pays sur France 2 et TV5 Monde. Le concert, animé par le chanteur québécois Garou et l’animatrice Amanda Scott, a fait le plein de célébrités, de Jaïn à Christophe Maé, en passant par Gérald de Palmas, Pascal Obispo ou encore Patricia Kaas, qui n’avait plus sorti d’album depuis 13 ans. A Toulouse, au lendemain du match de l’Euro Russie-pays de Galles, où les forces de l’ordre étaient déjà sur le qui-vive pour cause d’état d’urgence, seuls les spectateurs munis d’un bracelet vert «indétachable» retiré dimanche dernier après l’avoir réservé en ligne ont pu pénétrer sur la grande place. La soirée a commencé par l’interprétation par Garou du célèbre titre «Everybody needs somebody». Les Toulousains ont pu ensuite découvrir, mais sur vidéo en différé,  Renaud qui a chanté «J’ai embrassé un flic» de son nouvel album. Garou, Patrick Fiori et Florent Pagny ont enfin interprété le «Toulouse» de Claude Nougaro. Le producteur de la soirée pour France Télévision Philippe Vilamitjana avait souligné le choix de la place du Capitole car «telle une araignée» elle rayonne sur la Ville rose.