Fin du procès de France Télécom et de ses ex-dirigeants pour «harcèlement moral»

78
Fin du procès de France Télécom et de ses ex-dirigeants pour «harcèlement moral»  Dernier jour au procès de France Télécom et de ses ex-dirigeants: la parole est jeudi à la défense de l’ancien PDG Didier Lombard, qui nie comme ses co-prévenus tout «harcèlement moral», dix ans après plusieurs suicides de salariés. Contre ce qu’il qualifie de harcèlement…
Le contenu de cet article est payant. Pour voir cet article, vous devez l'ajouter à votre panier

4.50 Ajouter au panier