France 2 : faute de rémunération, Michel Onfray ne participera pas «L’Emission politique»

180

Le philosophe et essayiste Michel Onfray, qui devait contribuer tous les mois à la nouvelle formule de «L’Emission politique» sur France 2, n’en fera finalement pas partie, faute de s’être vu proposer une rémunération, a-t-il annoncé à «TV Magazine».Michel Onfray devait intervenir dans la 2e partie de l’Emission politique, une des nouveautés de la rentrée, pour «apporter son regard sur l’actualité», avait indiqué France 2 la semaine dernière. Dans cette nouvelle 2e partie (intitulée «L’émission politique, la suite»), Léa Salamé devrait recevoir selon la chaîne des «acteurs de la société civile ou des représentants de la nouvelle génération d’élus». Mais «la production n’ayant prévu ni contrat ni rémunération, je n’ai pas donné suite à cette aventure», indiqué Michel Onfray à «TV Mag». La direction de France Télévisions, interrogée par le site jeanmarcmorandini.com, a dit regretter cette décision. «Nous avions une réelle envie commune de travailler ensemble sur cette émission, et avions un accord de principe de Michel Onfray. Les négociations sur sa rémunération étaient en cours, mais n’ont pas abouti. Nous sommes comptables de l’argent public, et devons rester raisonnables sur les budgets», a-t-elle plaidé. «L’Emission politique», qui retrouve un rythme mensuel pour la saison 2017/18, doit reprendre le 28 septembre avec le premier ministre Edouard Philippe en invité de la première partie. Elle est présentée désormais par Léa Salamé, à la suite du départ sur LCI de l’ex-présentateur du 20H de France 2 David Pujadas, qui coanimait l’émission.