France 3: SNJ s’interroge sur la «crédibilité» de l’émission de Mme Ockrent

    154

    Le SNJ de France 3 s’est interrogé lundi dans un communiqué sur la «crédibilité» de l’information au sein de «Duel sur la 3», la nouvelle émission de Christine Ockrent, alors que son conjoint, BernardKouchner, «est un membre éminent du gouvernement en exercice». La direction de France 3, a déploré un «faux procès» fait à la journaliste et à la chaîne. Christine Ockrent va présenter à partir du 23 septembre une nouvelle émission le dimanche soir, proposant un débat sur l’actualité politique, économique et sociale, qui s’inscrit «dans l’esprit» de France Europe Express, arrêtée fin juin après 10 ans d’antenne. Le SNJ «pose la question de la crédibilité de l’information et des équipes rédactionnelles, dès lors qu’une émission à caractère purement politique est présentée par une journaliste dont le conjoint (ministre des Affaires étrangères, NDLR) est un membre éminent du gouvernement en exercice». Le syndicat «ne remet nullement en cause les qualités et les compétences professionnelles de la présentatrice de l’émission» mais estime que «la position très délicate dans laquelle elle se trouve ne peut pas ne pas avoir de répercussions sur le contenu de l’émission». «Que se passera-t-il lorsque l’actualité imposera le thème des relations de la France avec la Libye?», demande-t-il. «Lors de la campagne des élections présidentielles et législatives, Marie Drucker et Béatrice Schönberg, pour ces mêmes raisons, ont demandé à être retirées de la présentation de journaux d’information», rappelle le SNJ qui demande à la direction «que les principes qui ont prévalu alors soient respectés aujourd’hui».