France Télévisions: 7 Français sur 10 contre le choix de la nomination du président de France Télévisions par l’exécutif

    183

    Sept Français sur dix estiment que la nomination du président de France Télévisions par l’exécutif est une «mauvaise chose» car elle «pourrait entraîner un contrôle politique des chaînes publiques», selon un sondage dans le «Parisien-Aujourd’hui en France». Invitées à choisir, entre deux formulations, celle qui «se rapproche le plus» de leur opinion, 71% des personnes interrogées ont opté pour: «C’est une mauvaise chose, parce que la nomination du président de France Télévisions par l’exécutif pourrait entraîner un contrôle politique des chaînes publiques». Seuls 18% des sondés ont choisi: «C’est une bonne chose, car il est logique que l’actionnaire nomme le président de France Télévisions». Les 11% restants ne se sont pas prononcés, selon cette étude réalisée par l’institut de sondage CSA les 2 et 3 juillet au domicile des personnes interrogées, auprès d’un échantillon national représentatif de 1 001 personnes âgées de 18 ans et plus, d’après la méthode des quotas.