France Télévisions: résultats en baisse mais reste à l’équilibre

127

France Télévisions a enregistré des résultats en baisse, mais à l’équilibre en 2018, hors impact de son vaste plan de départ, a annoncé vendredi le groupe dans un communiqué. Le groupe public, qui était revenu à l’équilibre en 2015 après des années de pertes, affiche ainsi un bénéfice d’exploitation de 400.000 euros, en baisse par rapport à 2016 et 2017, précise le groupe public. France Télévisions affiche cependant une perte de 89,3 millions d’euros au niveau de son résultat net, un déficit qui correspond essentiellement à une provision effectuée pour financer le plan de départs volontaires qui court d’ici 2022. L’accord encadrant ce plan a été signé jeudi par 3 des 4 syndicats représentatifs du groupe, in extremis avant le conseil d’administration de ce vendredi. Si l’on exclut le financement du plan de départ, France Télévisions affiche un bénéfice net de 3,5 millions d’euros, contre 6,8 millions en 2017. Le chiffre d’affaires ressort en légère baisse à 3,084 milliards d’euros (-0,7% sur un an). «L’année 2018 s’inscrivant dans un contexte de diminution des ressources, le maintien de l’équilibre économique a été obtenu par la poursuite de l’effort de maîtrise des charges dans l’ensemble de ses activités et directions, incluant une baisse de ses effectifs, qui ont diminué d’un peu plus de 8% depuis 2012», souligne la direction du groupe. Les contributions publiques (2,5 milliards d’euros) ont diminué de 31 millions d’euros par rapport à 2017, tandis que les recettes publicitaires totales (388,4 millions d’euros) sont en légère progression, grâce à l’impact des Jeux olympiques d’hiver et des bons résultats d’audience. Ceux-ci ont «permis de compenser pour partie la baisse liée à l’entrée en vigueur de l’interdiction de la publicité autour des programmes jeunesse», explique le groupe. France Télévisions est resté en 2018 le premier groupe audiovisuel français avec 28,4% de part d’audience. Hors France Ô dont l’audience n’est plus mesurée depuis janvier 2018, le groupe public gagne ainsi 0,6 point en un an. Le groupe souligne en outre qu’il a maintenu ses investissements dans la création audiovisuelle, en y consacrant 421 millions d’euros en 2018, comme en 2017, conformément à ses engagements.