La fusion ATT/Time Warner pose-t-elle un problème de monopole?

259

Le rachat de Time Warner par AT&T pose-t-il un problème de monopole ? C’est ce que devra déterminer la justice américaine à partir de mercredi, au cours d’un procès très attendu intenté par le gouvernement des Etats-Unis qui veut bloquer cette mégafusion. Annoncée fin 2016, cette opération de 85 milliards de dollars entre le groupe de télécommunications AT&T et l’entreprise de médias Time Warner (CNN, HBO, studios Warner Bros…) donnerait naissance à un mastodonte, alors que le secteur est en plein bouleversement à cause de la puissance des géants technologiques. Le ministère de la Justice estime qu’elle serait néfaste pour la libre concurrence et pourrait entraîner une augmentation des prix pour le consommateur. Un dossier d’autant plus compliqué qu’il est aussi politique, avec les attaques récurrentes du président américain Donald Trump contre CNN: selon la presse américaine, le gouvernement a voulu obliger Time Warner à vendre la chaîne d’informations pour approuver l’opération. Les avocats du gouvernement affirment qu’avec cette fusion, «les Américains finiraient par payer des centaines de millions de dollars de plus qu’aujourd’hui pour regarder leurs programmes télé préférés». Par exemple, AT&T pourrait faire payer plus cher ses abonnements pour l’accès à des programmes-phares comme la série «Game of Thrones» (HBO). Ils présenteront au cours du procès une étude de Carl Shapiro, enseignant à l’Université de Californie à Berkeley (ouest), qui affirme que les consommateurs pourraient payer 436 millions de dollars de plus par an en cas de fusion