Gabon: arrêt des grèves de la faim mais poursuite de la grève à TéléAfrica

    89

    Deux syndicalistes de la télévision privée gabonaise TéléAfrica, proche du pouvoir, ont arrêté pour raisons de santé leur grève de la faim entamée il y a un mois pour des arriérés de salaires mais la grève illimitée du personnel se poursuit, a affirmé mercredi l’un des grévistes. La grève illimitée déclenchée le 23 octobre par le personnel de TéléAfrica et du groupe TVSat qui possède la chaîne, se poursuit en dépit de discussions programmées avec les employeurs, a indiqué Ludovic Nziengui, journaliste et délégué syndical de la Confédération démocratique des syndicats autonomes (CDSA). «Nous sommes en train d’amorcer des entrevues. (…) Le mouvement ne va s’arrêter qu’à partir du moment où nous allons voir de la part de l’employeur un signe fort» sur les revendications concernant le paiement d’arriérés de salaires et la restructuration de l’entreprise, a ajouté M. Nziengui. D’après lui, environ 150 personnes travaillent dans le groupe.