Gilles FONTAINE Directeur général adjoint de l’Idate

114

media+
Quelle sera, à l’avenir, la concurrence entre la télévision linéaire et les nouveaux services de télévision de rattrapage et VOD ?
Gilles FONTAINE
Entre la télévision linéaire et les nouveaux services, il existera tout d’abord une concurrence en termes d’audience. La consommation de la télévision linéaire est aujourd’hui à son apogée alors que les nouveaux services de télévision de rattrapage et de VOD par abonnements forfaitaires continueront de se développer.
media+
Quel sera le poids des différentes réseaux de distribution de la télévision ?
Gilles FONTAINE
La situation est très différente d’un pays à l’autre : aux États-Unis par exemple, la télévision par câble est totalement numérisée et couvre 2/3 de la population. En Allemagne, la télévision câblée est très dominante et demeure principalement analogique. En France, en Espagne et en Italie, la télévision hertzienne est encore très présente. Dans certains pays, la TNT et le satellite auront un rôle à long terme et seront complétés par une consommation payante sur l’Internet haut débit avec la distribution des services vidéo.
media+
L’industrie européenne des programmes est-elle en mesure de faire face aux
studios nord-américains ?
Gilles FONTAINE
Il n’y a pas d’industrie européenne des programmes car il n’y a pas de marché intérieur européen pour les programmes de télévision originaire d’Europe. Néanmoins, il existe un marché européen pour les programmes américains. Ces derniers bénéficient d’un marché intérieur extrêmement large et d’une capacité d’amortissement de leurs programmes sur l’ensemble du marché européen. Pour un
système de circulation plus efficace, il faudrait un système dans lequel les chaînes se concentreraient sur le financement et l’exploitation des programmes, pendant que les producteurs s’attèleraient à leur fabrication.
media+
Internet aura-t-il un impact sur les modèles de revenus de la télévision ?
Gilles FONTAINE
Nous pouvons supposer que les techniques publicitaires avancées profiteront de plus en plus au monde de la vidéo sur Internet. Certains pays devraient voir émerger des offres de télévision à péage low-cost. Il faut savoir qu’aux États-Unis, la télévision à péage est extrêmement onéreuse, un foyer moyen américain dépense de 70 à 80 dollars/mois sur le câble.